People in Ecuador

Avant notre départ nous avions, par simple ignorance, une image très « homogène » des pays d’Amériques du sud hispanophones. Nous avons étés complètement chamboulés dans nos idées préconçues car si la langue Espagnole est le dénominateur commun de tout ces peuples, les passages de frontière sont le marqueur d’un changement total d’histoire, de mentalité, de rapport à la terre…

Là ou la Colombie semblait se jeter avec délice dans les lumières d’une occidentalisation à marche forcée, l’Équateur semble montrer une résilience beaucoup plus importante face à cela, et nous a donné l’image d’un pays bien plus « attaché » à sa culture et son histoire.

Les traditions sont vivantes et restent la vie quotidienne pour de nombreuses personnes dans les campagnes. Les « tenues traditionnelles » sont simplement les tenues de vie de tout un chacun, et nous étions totalement déplacés avec nos frusques d’occidentaux en pétrole. Chaque région, chaque vallée, chaque village à ses spécialités, ses couleurs, ses musiques, ses chapeaux !

Les fêtes et carnavals s’enchainent toute l’année à un rythme effréné, on ressent la fierté d’appartenir à une communauté dans chaque cris, chaque danse. Et si chacun à son smartphone à la main, tout le monde (même les plus jeunes) participent à ces liesses populaires qui évoluent chaque année et mêlent ce que l’on souhaite garder des temps anciens avec ce que l’on entend tirer de la modernité.

Nous avons eu ce ressenti que l’influence espagnole est venue se perdre dans ce paysage de volcans infranchissables et de jungle impénétrable, a été absorbée par ces populations à la vie dure, et est simplement venue ajouter de nouvelles couleurs à leurs vies.

Pour retrouver les autres articles de la série c’est ici !

Pour être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

4 réponses sur “People in Ecuador”

  1. Merci de nous faire voyager et de nous cultiver un peu à propos de l’Amérique du Sud, c’est vrai qu’on a tendance à homogénéiser mais on a bien tort! J’espère découvrir la population d’Ecuador un jour aussi! des bisous!

    J'aime

    1. Merci ! On ne se doutait pas effectivement a quel point c’est un moment de vie d’une intensité incroyable ! C’était une véritable plongée dans la culture locale.

      J'aime

Répondre à voyagesdemarie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s