Amériques Road-Trip USA USA

The Death Valley

Un road-trip dans le grand Ouest américain, ses paysages mythiques et ce souffle de liberté ! Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Le matin du lendemain du parc Yosemite, nous nous sommes levés en se sentant pas mal humides et frigorifiés étant donné qu’il avait bien plu toute la nuit et que nous avions passé la soirée sous la pluie ! Du coup, nous avons tout rangé en vitesse, sans faire la vaisselle en se disant que nous nous occuperions de tout ça quand il fera plus chaud puisque notre prochaine étape était la Vallée de la Mort ! (J’entends une mélodie d’harmonica et le bruissement des ballots de paille traversant la route quand j’écris cela). Nous nous sommes donc arrêté après 1h de route en plein désert pour s’occuper de tout ça : se laver nous-même et laver la vaisselle. Il était encore tôt le matin mais la chaleur et la poussière étaient déjà bien présentes !

Test 2

Le cadre était assez particulier : un grand terrain aride de cailloux parsemé de quelques touffes d’herbes et au fond, de hautes montagnes de pierre. Là où nous nous sommes arrêté, il y avait quand même un petit ruisseau qui passait à l’ombre de deux arbres. Après avoir lavé la vaisselle, nous être brosser les dents au milieu du désert et avoir essayé d’être à peu près présentables, nous avons repris la route. Ce qui est incroyable, c’est que le paysage change constamment ! Un peu plus loin, nous sommes arrivés sur un terrain de sable blanc tout fin avec quelques touffes d’herbes par ci par là et toujours, au loin, les superbes montagnes. C’était vraiment fou comme paysage ! A chaque seconde, on en prends plein les yeux ! Je suis incapable de me lasser de ça ! Ici, le ciel, la route, le sable, la chaleur sont infinie. La vie urbaine telle qu’on l’a connait semble appartenir à un autre monde. Le temps semble s’être arrêté. Enfin, apogée paysagers : nous sommes arrivé à la Vallée de la Mort (tatadaaaam !!) proprement dite.

 

Test 2
Test 2
Test 2
Test 2

 

Nous sommes arrivés près d’un petit canyon de montagnes de roche rouge. Je me sentais comme une enfant qui découvre le monde ! Je n’avais jamais vu ça, jamais osé imaginer ça comme ça. Nous avons ensuite traversé une suite de terrain de ce style là, de petites montagnes rocheuses, de la pierre, une végétation rare… Puis, nous sommes passés par des paysages de plus en plus désertiques, de grandes plaines de sables, des montagnes rocheuses et sableuses… C’était incroyable. Un paysage complètement sauvage à perte de vue, brute, roi dans cet univers où pourtant l’homme arrive à tout contrôler. Nous sommes aussi arrivés le long de plaines immenses avec au bout de la route,de grandes montages et la route qui s’étire à l’infini, qui semble vouloir aller au bout du monde.

 

Test 2
En l’espace de quelques kilomètres, nous avons eu le temps de traverser des paysages aussi différents et je trouve que c’est ce qui fait la richesse de cet endroit. Il ne s’agit pas d’un désert uniforme, compact, mais plutôt d’une succession de monde évoluant les uns par rapport aux autres. Puis, nous sommes arrivé près d’un lac de sel asséché. Le sol était tout craquelé, super aride, c’était impressionnant. Au loin, nous pouvions voir des dunes ! On aurait presque cru rêver ! Comme si c’était un mirage ! Et alors que cela semblait impossible, nous avons finit par y arriver et par aller dessus. Nous sommes tombé sur un immense paysage entièrement recouvert de dunes et de sables… c’était magique ! On se serait cru dans un monde parallèle, un pays extraordinaire où le décor change tout le temps.
Test 2
Test 2
Test 2
Test 2

A ce niveau là, il faisait très chaud, on suait à grosses gouttes, mais ça restait encore supportable. Nous avions fait très attention à avoir assez d’eau et d’essence pour la traversée. Pensez-y, c’est très important ! Chaque année, des touristes décèdent en ayant voulu faire une randonnée dans la Vallée de la Mort sans y être suffisamment préparé… De plus, il y a au final très peu de stations services et de points d’eau au sein de la Vallée, il faut donc avoir pris des réserves. On ne visite pas cet endroit à la légère ! A certaines moments, des panneaux indiquaient que nous passions en dessous du niveau de la mer ! Ou qu’il était déconseillé de se promener après 10h du matin à cause de la chaleur…

Ensuite, nous avons repris le van pour passer dans des terrains de plus en plus rocheux et tordus et finalement, nous avons fait un dernier arrêt à un espèce de canyon de pierre jaune qui chauffaient au soleil.

 

Test 2
Test 2
Test 2
Test 2
Test 2

Notre but était alors de rejoindre le Grand canyon, en passant coté de Las Vegas et en allant au barrage de Hoover. Nous sommes passé par des espèces de villes, au milieu du désert, super étendues, presque fantômes. Nous sommes passé sur de très grandes routes larges avec des maisons éparpillées puis d’autres plaines de sables et pas un chat dans les rues. C’était vraiment particulier ! Nous sommes rentré dans une supérette tenu par une indienne et où le journal était fait pour les indiens… Et sur les routes même, nous avons croisé très peu de véhicules, donnant l’impression que nous avions vraiment cet univers pour nous tout seul !

Nous avons ensuite roulé roulé roulé, pour arriver au camping du Grand canyon, au sud.

Autant dire que cette journée fut ma préférée ! La plus magique de toutes.

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Bon voyage !

3 comments on “The Death Valley

  1. Ping : Aurevoir New York – Les voyages de Marie

  2. Ping : Parc Yosemite – Les voyages de Marie

  3. Ping : Liebster Award – découvrir du beau monde ! – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :