Préparation du Tour du monde : les vaccins !

D’ici septembre, nous partirons pour un voyage d’un an et demi en Amérique du Sud, Océanie et Asie du Sud Est ! Nous vous tenons au courant de tous les préparatifs ici. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

A quelques mois de partir, nous avons enfin entamé les choses sérieuses concernant les préparatifs ! Banque, assurances, travail, matériel… c’est maintenant que tout s’accélère. Et notamment cette année, une chose que nous avons pu petit à petit cocher sur notre liste-des-trucs-à-faire sont les vaccinations !

Avec 7 piqûres pour ma part et 13 pour Clément, qui nous ont pris un peu de temps, nous voilà parés de ce côté-là ! Nous vous racontons quels sont les vaccins que nous avons fait pour ce tour du monde.

◊ Quels vaccins dois-je faire ?

La première chose à faire avant de vous poser cette question, est d’avoir en tête les zones géographiques où vous vous rendez. Je vous conseille de de l’établir sous forme de liste à garder sur soi pour pouvoir la montrer aux médecins qui vous feront les vaccins. Eh oui, car tout dépend des endroits où vous allez vous rendre !

qdv

Pour rappel : notre parcours qui se concentre sur Amérique du sud,
Océanie et Asie du sud-est

La seconde chose, est de vous renseigner, par exemple sur le site de l’institut pasteur,  pour connaître les maladies dont il faut vous protéger dans chaque zone du monde où vous vous rendez.

Bien sûr, lorsque vous vous rendrez dans un centre de vaccination, le médecin passera en revue avec vous tous les vaccins que vous devrez faire. Mais se renseigner avant permet de savoir ce qui vous attend et de planifier ses vaccinations lorsqu’il y a des rappels à faire par exemple.

Conseil : plus vous vous y prenez tôt pour vos vaccinations mieux c’est. En effet, les centres de vaccination se retrouvent complètement saturés à partir du mois de mai, car c’est le moment où la majorité des voyageurs s’y rendent pour se faire vacciner en prévision d’un voyage durant l’été. Si vous avez l’occasion, allez-y en hiver, cela signifiera donc moins de temps d’attente 😉

Les vaccins, plus importants que tout l’équipement que vous pourrez emporter !

Quels vaccins avons-nous fait ?

Comme nous vous le racontions aussi, pendant notre tour du monde, nous souhaitons passer par l’Amérique du Sud, l’Océanie, l’Asie du Sud-Est. Nous avons réalisés les vaccins suivants :

♦ La Fièvre Jaune :

C’est quoi : « La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme «jaune» fait référence à la jaunisse présentée par certains patients. Les symptômes sont les suivants: fièvre, céphalées, ictère, myalgies, nausées, vomissements et fatigue. »( Source)

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire si vous voyagez dans certains pays d’Amérique du Sud et d’Afrique. Lorsque vous le réaliserez, on vous remettra un carnet de vaccination (un petit carnet jaune traduit en anglais). Ne le perdez surtout pas ! Il vous sera demandé avant d’entrer dans certains pays d’Asie et d’Océanie qui ne veulent surtout pas voir de voyageurs venir leur ramener la belle fièvre jaune qu’ils ont attrapée au Pérou !

Où rencontre-t-on cette maladie : Afrique, Amérique Centrale, Amérique du Sud

Vaccination : 1 seule injection, valable à vie

Coût 1 injection : 39,71 €

♦ L’Hépatite A :

C’est quoi : « L’hépatite A est une infection du foie très courante dans les pays où l’assainissement de l’eau est encore insuffisant. Elle est due à un virus transmis par l’alimentation et l’eau ou par contact avec une personne ou un objet contaminé. La guérison est l’issue la plus commune mais la convalescence peut être longue et invalidante. Dans certains cas elle évolue vers des formes sévères pouvant être mortelles. » (Source)

Où rencontre-t-on cette maladie : Amérique du sud, Afrique, Asie

Vaccination : 1 injection, valable pendant 3 ans. Possibilité de rappel à 6 mois pour une validité à vie

Coût 1 injection : 19,38 €

♦ L’Hépatite B

C’est quoi : « L’hépatite B est due à un virus, transmis d’homme à homme, par le sang ou lors de rapports sexuels surtout. Elle peut être aigüe, à risque mortel, ou devenir chronique, à risque de cirrhose et de cancer du foie. » (Source)

Elle fait partie du schéma vaccinal classique en France depuis longtemps, mais vérifiez que vous l’avez bien fait étant jeune, Clément a dû le rattraper. Et même si vous ne prévoyez pas de rapports intimes avec des inconnus, un simple accident de la route (cause la plus fréquente d’accidents pour les voyageurs) vous expose à des échanges ou des transfusions de sang qui peut être porteur de cette dangereuse hépatite.

Où rencontre-t-on cette maladie : Amérique du sud, Amérique Centrale, Canada, Afrique, Asie

Vaccination : 3 injections espacées d’un mois pour les deux premières puis de 6 mois pour la dernière

Coût 1 injection : 5,45 €  – Pas besoin de centre de vaccination pour celui-ci, votre médecin traitant peut s’en charger, et il est remboursé par la Sécurité Sociale !

♦ Rage :

C’est quoi : « Le virus de la rage est présent dans la salive de l’animal (chien, animal sauvage…) en fin de maladie. La transmission survient le plus souvent après la morsure par un animal contaminé, par griffure ou encore léchage sur la peau excoriée ou sur une muqueuse. Le virus infecte le système nerveux et affecte son fonctionnement. Il ne provoque pas de lésions physiquement visibles dans le cerveau mais perturbe les neurones, notamment ceux qui régulent des fonctionnements autonomes comme l’activité cardiaque ou la respiration. Une fois les signes déclarés, l’évolution se fait vers le coma et la mort (souvent par arrêt respiratoire) en quelques heures à quelques jours. Hormis quelques cas décrits, l’issue est toujours fatale lorsque la maladie est déclarée. » (Source)

Ce vaccin n’est pas obligatoire mais fortement recommandé si vous envisagez de vous retrouver au contact d’animaux (randonnée, voyage dans des zones sauvages ou à la campagne, etc). Nous nous sommes posés la question de l’intérêt de le réaliser car il est assez cher et ne permet malheureusement pas d’échapper à la possibilité de contracter la rage.

Néanmoins, là où en cas de morsure vous avez 2 jours pour vous rendre à l’hôpital pour un traitement préventif lourd, le vaccin vous offre 8 à 10 jours de délai pour vous rendre à l’hôpital (et rend le traitement beaucoup plus supportable). Étant une maladie qui cause une mort certaine si déclarée, c’est plutôt rassurant d’avoir ce délai supplémentaire, car ces quelques jours peuvent faire toute la différence si l’on se retrouve au beau milieu d’une randonnée à plusieurs jours de transport d’un hôpital.

On pense souvent aux chiens comme premiers vecteurs de la rage, mais on nous a indiqué lors de nos consultations que le plus dangereux est les morsures de chauves-souris, qui sont souvent petites et indolores. Faites attention !

Où rencontre-t-on cette maladie : Asie, Afrique, Amérique du Sud

Vaccination : 3 injections à J0, J7, J21, valable à vie.

Coût 1 injection : 25,52 €

♦ Encéphalite japonaise :

C’est quoi : « L’encéphalite japonaise est un virus transmis par la piqûre d’un moustique, et peut être grave et invalidante. La plupart des cas sont asymptomatiques. Les cas symptomatiques sont plus ou moins graves : les infections légères se caractérisent par une céphalée fébrile, une méningite aseptique ou une encéphalite ; les cas graves s’installent et progressent rapidement, associant céphalées, forte fièvre et signes de syndrome méningé. Environ 25 % des cas cliniques graves ont une issue mortelle. Les personnes ayant survécu gardent souvent des séquelles neurologiques permanentes. » (Source)

Là encore un vaccin non-obligatoire, mais qui peut causer de très sévère afflictions et séquelles. Si vous restez en ville et dans les zones touristiques les chances de l’attraper sont infimes, mais nous qui désirons voyager dans la cambrousse en stop et faire 1 mois de woofing risquons particulièrement d’être exposés.

Où rencontre-t-on cette maladie : Asie

Vaccination : 2 injections à J0 et J21 (il est intéressant de le prévoir en même temps que le vaccin contre la rage pour limiter les rendez-vous médicaux), valable à vie (même si un rappel peut être fait dans les 2 ans pour plus de sureté).

Coût 1 injection : 69,94 €

♦ Typhoïde :

C’est quoi : « Les fièvres typhoïde et paratyphoïde sont des maladies infectieuses potentiellement mortelles en l’absence de traitement. La contamination résulte, le plus souvent de l’ingestion d’eau ou d’aliments ayant subi une contamination fécale d’origine humaine ou d’une transmission directe de personne-à-personne. » (Source)

Maladie qui reste très fréquente aujourd’hui et tue encore des centaines de milliers de personnes dans le monde. Ne faites surtout pas l’impasse sur ce vaccin essentiel.

Le vaccin ne dispense pas de faire attention à ne pas consommer de la viande mal cuite, des fruits et légumes lavés à l’eau courante, des boissons provenant de récipients non scellés et même de l’eau du robinet… Les diarrhées, intoxications alimentaires et autres délices de ce genre sont extrêmement fréquents pour nos petits organismes d’Européen tout fragiles !

Où rencontre-t-on cette maladie : Asie, Afrique, Amérique du Sud & Centrale

Vaccination : 1 injection, valable 3 ans

Coût 1 injection : 25,53 €

♦ Autres

Bien sûr, veillez également à être à jour de tous vos vaccins déjà fait, notamment le vaccin diphtérie-tétanos-polio (DTP) à renouveler tous les 10 ans, et le rougeole-oreillons-rubéoles (ROR) dont de belles résurgences se font voir dans le monde, notamment aux USA ou la rougeole s’est remise à tuer ces dernières années.

Où puis-je me faire vacciner ?

En parcourant les nombreux sites d’information à ce sujet, nous avons vu revenir de nombreuses fois l’Institut Pasteur comme étant un très bon centre de vaccination et de consultation spéciale voyage. Nous avons donc commencé notre grand chelem des vaccins par là. Situé à Paris, ce centre est ouvert tous les jours, sauf le dimanche, sans rendez-vous. On attrape donc un ticket à l’entrée, et on patiente jusqu’à rencontrer un médecin qui nous fait un rapide bilan des vaccins à réaliser. Ensuite, s’il est nécessaire de revenir (pour des rappels ou d’autres vaccins), on vous classera comme patient « S », ce qui vous permettra d’être prioritaire dans la file d’attente. L’Institut propose également des rendez-vous supplémentaires avec un médecin pour préparer sa trousse à pharmacie (et se faire prescrire des médicaments contre le paludisme, des antibiotiques, etc).

Jusque là, c’était parfait pour nous ! Sauf que nous avons ensuite découvert qu’il était également possible de se faire vacciner dans un hôpital public, L’hôpital Saint Louis à Paris, pour 2 à 3 fois moins cher qu’à l’Institut Pasteur !!! Nous sommes un peu tombés des nues en découvrant cela, nous avons un peu eu l’impression que les vaccins étaient devenus un produit commercial…

L’inconvénient de l’hôpital Saint Louis au premier abord, est que le centre de vaccination n’est ouvert que le samedi matin entre 9h et 12h et qu’ils n’acceptent que 45 personnes par jour. Il faut donc s’y rendre tôt dans la matinée pour être sûr d’avoir un des 45 tickets permettant de recevoir une vaccination. Ensuite, un médecin vous reçoit pour un rendez-vous et vous fait une vraie consultation de préparer de votre voyage : liste des vaccins mais également ordonnance pour votre trousse à pharmacie (médicaments que je citais plus haut).

Ensuite, si vous avez besoin d’y revenir pour des rappels, le gros avantage est que l’hôpital vous permet cette fois d’avoir un rendez-vous en semaine et de ne pas avoir ainsi à faire le pied de grue le samedi matin. Vous arrivez à votre rendez-vous, on vous fait votre piqûre et paf ! en 10 min c’est plié.

Si vous n’habitez pas à Paris, la majorité des Hôpitaux public Français disposent d’un centre de vaccination, qui peuvent réaliser pour vous tous les vaccins du voyageurs aux tarifs « publics », c’est a dire 2 à 3 fois moins cher que Pasteur !

Et, autre point important que les médecins de l’Institut Pasteur ne nous avaient pas dit : c’est que l’hôpital peut également vous faire une ordonnance pour commander votre vaccin en pharmacie et le faire réaliser auprès de votre médecin traitant. Gros avantage lorsque l’on n’habite pas à Paris ! Néanmoins ces vaccins sont souvent en rupture de stock, et le moyen le plus efficace reste les rendez-vous à l’hôpital le plus proche.

C’est là que nous nous sommes rendus compte que nous nous étions fait avoir par la publicité que l’Institut Pasteur, institut privé, réalise pour obtenir des patients, en se présentant comme la seule solution possible pour les vaccins du voyageur.

Combien ça coûte ?

Attention au moment de calculer votre budget vaccins : les prix peuvent énormément varier entre un centre de vaccination et un autre (voir ce que je disais sur « Où se faire vacciner »). Pour vous donner un exemple, le vaccin contre la rage coûte 25,52 € à l’hôpital Saint Louis, mais 55 € à l’Institut Pasteur… Et il faut en faire 3 injections !

♦ Combien ça nous a coûté :

Nous sommes allés faire les vaccins contre la fièvre jaune, et la première injection d’Hépatite A à l’Institut Pasteur et avons fait tout le reste (3xRage, 2ème injection Hépatite A, typhoïde, 2xEncéphalite Japonaise) à l’hôpital Saint-Louis pour moi et à un centre hospitalier de province là où Clément habite. En plus des vaccins, il faut compter le coût de la consultation avec le médecin (23€ – non remboursé à l’hôpital Saint-Louis) et le coût de la vaccination en tant que tel (environ 4 € à chaque fois). Coût total pour chacun : 396€. Aie…

Clément a aussi rattrapé son hépatite B, son ROR et son DTP chez son médecin traitant, mais a quand même fait une 1ère injection d’hépatite B à pasteur qui l’a facturée presque 30€, et s’est bien gardé de nous dire que cela aurait été remboursé chez un médecin classique…

Ça représente une certaine somme ne le cachons pas ! Mais pour nous, il était indispensable de ne pas faire l’impasse dessus pour partir l’esprit serein, la santé étant une chose importante et fragile. De plus, il faut se dire que la plupart n’ont besoin d’être réalisés qu’une seule fois, donc c’est un petit investissement qui protège toute la vie !

DSC06801

Les vaccins : pour continuer à voyager sereinement

Autre chose ?

Quelques autres petits détails qui nous avaient questionné avant nos vaccinations :

  • Il n’y a priori pas de problème pour réaliser plusieurs vaccins en même temps (Clément s’est retrouvé avec 6 piqures dans les bras sur une semaine et n’a pas viré au violet pour autant),
  • Essayez d’avoir manger avant de vous faire vacciner (des personnes tournent fréquemment de l’œil au moment de voir arriver l’aiguille…),
  • Nous n’avons pas été malade après nos vaccins. Certains nous ont juste provoqués quelques symptômes de fatigue, maux de tête ou maux de ventre mais rien qui ne nous ait cloué au lit. La deuxième injection contre la rage m’a tout de même fait très mal au bras, je n’arrivais plus à le soulever pendant 1 journée, mais c’est à peu près tout.

Et notre trousse à pharmacie ?

Ça, c’est une autre histoire car nous ne l’avons pas encore préparée ! Nous avons simplement des ordonnances pour nous procurer des médicaments contre le paludisme, des anti-biotiques génériques, des médicaments contre les maux de ventre, etc. Nous avons bien insisté pour avoir ces ordonnances avec le nom de la molécule écrite en anglais afin de pouvoir les demander spécifiquement dans les pharmacies à l’étranger.

Nous vous tiendrons au courant !

N’hésitez pas à nous raconter quels vaccins avez-vous réalisés, comment ça s’est passé et si vous avez d’autres informations/astuces !

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Bonne route !

9 réponses sur “Préparation du Tour du monde : les vaccins !”

  1. Beau récapitulatif ! Je vous rejoins totalement concernant l’institut Pasteur, on avait failli se faire avoir en 2011 quand on préparait notre TDM1… Ils profitent de leur notoriété pour gonfler leurs tarifs. Nous nous étions du coup fait vacciner dans le 13è, dans le centre de vaccination Bertheau http://equipement.paris.fr/centre-de-vaccinations-bertheau-3477 Ils appliquent des tarifs bien plus raisonnables, et font aussi les consultations voyageurs pré-départ. J’ignorais que St Louis proposait aussi tout cela, je le garde en tête pour une prochaine fois…

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour l’info !! J’ai tendance à sauter à pied joint dans la première info que je trouve sur internet (l’Institut Pasteur) à mes dépends ^^ Alors que lorsque l’on creuse un peu, on se rend compte qu’il y a de bien meilleures solutions ! Merci de partager ces conseils avisés 🙂

      J'aime

  2. Voilà de précieux conseils, car avoir la santé lorsque l’on est en voyage, c’est quand même mieux. Ce n’est pas à négliger et souvent l’on se demande ce qu’il faut faire pour aller découvrir les pays « à risques » très tentants. Merci pour ce bel article très complet et ce partage.

    J'aime

  3. On vient juste de revenir de nos 6 mois de voyage, je vous suivrai avec attention. Quel périple … 18 mois !!
    On a fait aucun vaccin avant de partir, aucun n’étant obligatoire, mais c’est surement mieux d’être prévoyant.

    J'aime

    1. Merci beaucoup Aurore ! J’espère que le retour se passe bien, 6 mois c’est déjà suffisamment long pour avoir l’impression de démarrer une autre vie, et j’espère que vous gardez 1000 souvenirs en tête ! Effectivement, peu de vaccins sont obligatoires au final, c’est à chacun d’évaluer l’importance de les faire ou pas (notamment selon le type de voyage que l’on prévoit !)

      J'aime

  4. Côté finances, notre mutuelle nous a versé un forfait pour les vaccins non pris en charge par la Sécu, il faut penser à tenter sa chance !

    J'aime

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s