Au revoir l’Équateur, bonjour le Pérou !

Nous pensions rester 2 semaines en Équateur, ne connaissant absolument rien sur ce pays, n’ayant même pas d’idée sur à quoi cela pouvait bien ressembler et pensant que, vu sa taille, nous aurions sûrement déjà vu beaucoup de choses en quelques jours. Nous y sommes restés 2 mois et nous avons finalement pris la décision de poursuivre au Pérou en laissant tomber à contre-cœur d’autres coins qui nous faisaient de l’œil (comme Vilcabamba, Loja, etc) mais conscients qu’il était temps d’avancer si nous voulons rentrer un jour chez nous !

Nous sommes partis le 15 septembre 2018 pour un voyage d’un an et demi en Amérique du Sud, Océanie et Asie du Sud Est ! Voici notre récit au Pérou. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Nous ne pensions vraiment pas nous plaire autant dans ce petit pays, mais nous y avons vraiment trouvé tout ce que nous rêvions pour ce voyage : des paysages fous et très différents en quelques kilomètres (entre la côté au climat bien chaud, les montagnes froides, pluvieuses mais magnifiques, et la forêt, humide et mystérieuse), un pays très accessible que ce soit pour les treks qui se font très facilement sans guide, les villes très agréables ou encore les gens très chaleureux, une gastronomie peu chère et plutôt bonne et variée. En définitive, un pays encore peu touristique et qui nous a semblé encore authentique.

–> Nous n’avons fait absolument aucune photo du passage de la frontière péruvienne que nous avons faites de nuit, puis de notre arrivée au Pérou, au petit matin alors que nous avions encore les yeux collés. Désolé ! A la place on vous met quelques jolies photos d’Équateur pour agrémenter votre lecture !

Mais voilà, dans 3 mois, nous prenons l’avion pour la Nouvelle-Zélande, histoire de ne pas y débarquer en plein hiver, et si nous voulons découvrir encore un bout de l’Amérique du Sud, il nous faut avancer ! Nous avons renoncer à aller en Bolivie, au Paraguay et en Uruguay comme ce que nous pensions faire au départ, choisissant de nous concentrer sur le Pérou, le Chili et la partie Patagonie de l’Argentine pour pouvoir poursuivre au même rythme que nous avons pris jusqu’à maintenant : c’est-à-dire, avec lenteur ! Nous n’avons aucune envie de nous presser et de ne rester que 2 jours à un endroit avant de repartir encore ailleurs, ni de débarquer en Uruguay pour 1 semaine, par exemple, car il nous serait impossible de découvrir le fonctionnement de ce pays en si peu de temps et nous préférons le laisser de côté pour plus tard, de prochaines vacances, un prochain voyage. Nous en verrons moins, mais peu importe car c’est ainsi que nous nous sentons le mieux et que nous avons l’impression de vraiment apprendre !

◊ Passage de la frontière péruvienne

De Cuenca, notre dernier arrêt en Équateur, nous prenons donc un bus de nuit direction le Pérou ! La première partie de la nuit se déroule sans problème et nous débarquons à 1h30 du matin au poste-frontière. Nous ne savons pas exactement où nous sommes, pensant traverser la frontière à son milieu milieu, au niveau de Macara alors que nous voyons des affiches parlant de Tumbes, sur la côte… Nous ne saurons jamais vraiment par où nous sommes passés !

Aurevoir l’Equateur…

Une première file pour obtenir le tampon de sortie de l’équateur, une seconde pour recevoir le tampon d’entrée au Pérou, tout ça au son de la guirlande de Noël qui répète la même chanson inlassablement pendant 2h… et après ce délicieux moment nous venons de tourner une nouvelle page de notre voyage.

…Bienvenue au Pérou !

Vers 3h du matin, nous rejoignons notre bus en traversant ce No man’s land qu’est la frontière. Nous zigzaguons au milieu de dizaines de familles entourées des gros paquets emballées tant bien que mal avec du carton et des ficelles avec lesquelles elles espèrent sûrement passer la frontière au petit matin, les enfants dormant sur de petits matelas ou contre leurs parents assis par terre, les adolescents tuant le temps sur leur portable. L’atmosphère y est étrange, planante, comme si le temps c’était arrêté pour ces familles qui n’attendent que de savoir ce que l’avenir leur réserve. Nous repartons et entrons dans l’inconnu, dans la nuit péruvienne.

◊ Premiers pas au Pérou

Quelques heures plus tard, un léger reflet au travers de mes paupières me réveille et c’est le soleil qui se lève au-dessus d’un immense désert de caillous et de sable entrecoupé de foreuses à pétrole qui envoient de grandes flammes dans un ciel couleur vanille (rose, violet et doré). Cet univers est incroyable, nous avons l’impression de nous être perdu sur Mars et d’avoir traversé une frontière plus grande que ce que nous imaginions. De temps en temps, nous voyons une petite maison, ou une petite église, là, perdues au milieu du désert. Des bus débarquent des hommes tous habillés pareil, dans de grandes blouses grises de travail, un casque jaune sur la tête, prêts à se rendre au travail auprès des foreuses. Jamais nous ne nous serions attendus à cela pour notre entrée au Pérou !

(La photo n’est pas très représentative, mais elle donne une idée !)

Nous arrivons à Piura vers 9h du matin, perdus dans ce nouveau pays, pourtant à seulement quelques kilomètres de l’Équateur où nous nous sentons presque chez nous. Piura ne sera qu’une étape d’une nuit, histoire de décider des prochaines destinations et de comprendre comment les choses fonctionnent dans ce nouveau pays. Piura nous apparaît hostile et sans aucun charme. Des dizaines de tuk-tuk déambulent n’importe comment sur des routes en terre défoncées, les bâtiments du centre-ville semblent éphémères, prêts à être recouverts par la prochaine tempête de sable. Nous ne nous en formalisons pas, sachant que le Pérou nous réserve bien plus que cela, habitués désormais à ne plus nous inquiéter et à laisser ce voyage nous surprendre par lui-même.

Nous repartons le lendemain matin pour Trujillo, plus au sud, près de la côte. L’aventure Pérou commence.

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur notre page Facebook !

Bonne route !

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s