Amériques USA

Philadelphie

Philadelphie : une super journée !

Je me suis levée a 4h du matin pour prendre le bus de 5h30. Enfin, heureusement que je me suis réveillée parce que mon réveil n’a pas sonné ! Sauf que malheureusement, j’ai raté un métro et le suivant n’était que dans 20 min.. donc, un fois n’est pas coutume, jai pris un taxi ! C’est toujours un effet un peu particulier de filer le long des interminables avenues de New York dans ces petites voitures jaunes… J’ai finalement pris le bus sans encombre et je suis arrivée à Philadelphie 2h plus tard.

Philadelphie

J’ai tout d’abord commencé par marcher pour rejoindre le centre en passant par le quartier financier. Ma 1ère idée était de rejoindre l’Independence Hall (où a été signée la déclaration d’indépendance des Etats-Unis) à son ouverture à 8h30. En chemin, je suis tombée sur l’hôtel de ville, qui est super impressionnant ! Il s’agit d’un gros batîment avec une énorme tour qui s’en détache toute seule au milieu. Je l’ai trouvé très beau parce qu’il a plein de détails, de sculptures, etc.

Philadelphie

A côté, il y a un temple des francs maçon et une église.

Philadelphie

Je me suis alors glissée dans les petites rues en dérivant au fil de ce que je voyais vers l’Independence Hall.

Philadelphie

Ce qu’il y avait de remarquable dans cette ville aussi, ce sont les fresques murales que l’on trouve un peu partout. Tags, dessins au détour d’une rue, d’un bâtiment… Je me suis amusée à photographier toutes celles que je voyais !

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Je suis finalement arrivée à l’Independence Hall et j’ai pris un ticket gratuit pour une visite guidée. Il s’agit d’un batîment pas très grand en brique rouge, qui ressemble aux batîments de Boston (une forme rectangulaire et un haute tour au milieu). Nous sommes tout d’abord entré dans une pièce avec des chaises où un gardien nous a raconté des trucs sur ce batîment et les hommes importants qui y sont passés.

Philadelphie

Puis, nous sommes allé dans une premiere pièce : un tribunal, puis dans la salle où la declaration d’indépendance a été signée. C’était assez fou d’être dans un endroit aussi historique que celui-là ! Ils avaient gardé le mobilier et les objets d’époque, les chaises en bois, les plumes.. c’était chouette à voir ! Ce qui était marrant aussi, c’est que je me suis retrouvée avec un groupe d’americain super enthousiastes ! Ils répondaient aux questions, ils riaient super fort…

Philadelphie

Le tribunal dans l’Independence Hall

Philadelphie

Philadelphie

Ensuite, je me suis dépêchée de me diriger vers l’Eastern Penitentiary, à l’autre bout de la ville ! Il s’agit de l’ancienne prison que je voulais absolumment visiter. Je ne sais pas pourquoi, mais ce genre d’endroit un peu sombre, inquiétant, malsain m’attire. Au passage, j’ai laissé tomber la Liberty Bell, parce qu’il y avait du monde qui faisait la queue, et très franchement, la prison m’intéressait mille fois plus !

Pour y aller, je suis passée par des petites rues de ville de style « industrielles » qui me faisait penser à celle du film Rocky (évidemment, puisque le film a été tourné dans cette ville..) avec des maisons toutes pareilles, pas très larges, toutes alignées avec des escaliers pour monter à la porte et je suis tombée sur d’autres fresques murales 🙂

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Et enfin, je suis arrivée à la prison ! Et cette visite a été vraiment passionnante. J’ai commencé par un couloir avec des cellules de chaque côté et je dois bien reconnaitre que c’est assez glauque et que ca m’a impressionnée ! Tout était rouillé et en décrêpitude.. Les cellules m’ont vraiment troublé aussi, la 1ère fois que je suis rentrée dans l’une d’elles, j’ai eu soudain très peur d’y rester enfermée !

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Ces cellules peuvent vraiment rendre fou, je pense. Elles sont toutes petites, il n’y a qu’une fenêtre tout en haut, donc on ne peut pas voir à travers et les murs sont très hauts, très épais en béton nu, durs et froids.. J’écoutais l’audio-guide très bien fait qui disait que l’isolement rendaient les prisonniers vraiment fou parce qu’ils ne voyaient jamais aucun autre prisonnier, ne parlaient jamais à personne.. Du coup, pour éviter qu’ils ne deviennent fou, ils ont finalement permis aux prisonniers de faire du sports, etc.

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

J’ai vu aussi une cellule où un des prisonniers avait réussi à creuser un super tunnel où il avait même installé la lumière ! Et il avait réussi avec 12 autres prisonniers à s’évader pour quelques minutes avant d’être ratrappé par les gardiens de la prison.

Philadelphie

Philadelphie

Enfin, j’ai vu la cellule d’Al Capone qui était plutôt amusante ! Il avait été autorisé à apporter des meubles dans sa chambre et donc, bien que sa cellule soit la même que les autres, à l’intérieur, il y avait un super fauteuil en velour, un beau bureau en bois, une radio, etc.. Il y avait également de la lumière, ce qui rendait sa cellule beaucoup plus chaleureuse et confortable !

Philadelphie

J’ai aussi vraiment bien aimé toutes les explications qui étaient données tout au long de la visite, comme par exemple le fait que les prisons, même aujourd’hui, accueillent beaucoup plus de noirs que d’autres populations. Ou par exemple, le fait qu’il y ait eu des femmes incacérées et qu’elles l’étaient avec leurs enfants, ce que je trouve fou parce qu’ils n’avaient rien demandé, les pauvres !

Ensuite, je suis repartie et je suis descendu jusqu’au Fairmount Parc qui longe la Schuykill River tout à l’ouest de Philadelphie et où il y a le fameux musée d’art que l’on voit dans Rocky ! Ce parc a l’air vraiment super, j’ai fait le tour du musée et je suis tombée par exemple sur 2 petits kiosques qui donnaient sur une rivière. C’était trop mignon !

Philadelphie

Philadelphie

Enfin, je suis arrivée devant le musée d’art de Philadelphie qui, en lui-même, est déjà super impressionnant ! J’aurais bien voulu prendre le temps de le visiter, mais ce n’était pas possible de tout faire en une seule journée. J’ai alors gravi les marches et en haut, en se retournant vers la ville, on a une vue extraordinaire sur Philadelphie. C’est vraiment très beau et ca fait comme dans le film ! On voit les quelques buildings au loin, les grandes fontaines, le grand boulevard qui va jusqu’au centre de la ville, les petites maisons.. J’étais obligée de le faire : j’ai demande à un passant de me prendre en photo dans la même position que Rocky, normal ! Ensuite, je suis redescendu pour aller faire un tour pour voir la statue de Rocky.

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Puis, j’ai repris ce grand boulevard pour retourner au centre-ville. C’était super parce qu’il y avait tout du long des drapeaux de tous les pays du monde et je pouvait voir au loin le majestueux et gigantesque musée d’art s’éloigner au bout du boulevard.

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Je me suis alors rendu au marché amish, le Reading Terminal Market, pour trouver quelque chose à manger et je me suis pris un sandwich au bœuf. C’était trop cool, ca faisait bonne vieille cuisine de campagne ! Dans une barquette, j’ai eu du pain de mie avec des morceaux de bœuf, de la bonne purée fait maison (on sentait les patates), le tout arrosé copieusement d’une délicieuse sauce.

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Ensuite, je suis retourné me balader dans ce marché. Il s’agit d’un très très grand marché couvert et bondé ! Il y a mille et un stands. On y trouve toutes sortes de nourritures, mais dans un style plus « traditionnel » que le Quincy Market à Boston par exemple : pas de pizza ou de pâtes ou de choses comme ca. On trouve plutôt des gâteaux, des choses cuisinés, des fromages, de la confitures, etc.. Et ca fait bizarre de voir des amish en habit « traditionnel » !

Ensuite, je suis ressortie dans la rue et jai recommencé à me balader. Je suis passée devant le quartier chinois puis je suis allée dans le vieux Philadelphie.

Philadelphie

C’était mignon, les rues étaient plus étroites, il n’y avait que des petites maisons de briques, etc.. Et je me suis rendu dans cette petite rue, la Eilfreith Allee. C’est une petite rue pavée toute étroite bordées de petites maisons très mignonnes avec des fleurs, des jardinieres, des arbres… Il y avait un drapeau anglais aussi, ce qui n’est vraiment pas courant aux USA ! On pouvait aussi voir de temps en temps à l’interieur des maisons où la décoration avait l’air plutôt ancienne et de style anglais, genre avec un piano ou une bibliothèque, des petits naperons..

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Je suis alors passée devant 2 petits vieux qui proposaient de faire visiter la rue et une vieille maison pour 5 dollars. Je me suis dit alors : pourquoi pas ! Et j’en ai suivi un des 2 avec 3 ou 4 autres touristes. Il a expliqué qu’à la base tout Philadelphie était comme cette petite rue, qui avant était une rue commercante. Puis, on est rentré dans cette vieille maison qui faisait un peu penser à celle de Paul Revere à Boston mais que jai trouve plus sympa parce que là, nous avions le droit de voir les objets de près et de les toucher, il n’y avait pas de barrière ! Nous avons vu une première pièce qui donne sur la rue et qui leur servait de boutique de couturière, puis la cuisine avec tous les ustensils d’époque, puis une chambre. Ce qui m’a étonné, c’est que les lits n’avaient pas de matelas ! C’était des cordes tendus dans un cadre en bois à la place ! Fou, non ?

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

Ensuite, je suis repartie et je me suis dirigé vers le Magic Garden dans la partie plus « moderne » de la ville.

Philadelphie

Philadelphie

J’ai adoré le Magic Garden ! Un artiste, fan de mosaique, a transformé son jardin en espèce de caverne d’Ali baba. C’est un jardin fait de bric et de broc, surtout des bouteilles, des miroirs, des assiettes, des roues de velo.. Il a ainsi créé des allées, des escaliers en mettant tout ce qu’il voulait dans l’ordre de sa fantaisie. Ce qui était fou, c’était de se demander comment tout cela pouvait tenir debout ! Par exemple, au dessus de bouteilles en verre, il pouvait rajouter des parpaings, d’autres bouteilles, etc.. J’ai adoré me balader la parce que c’était magique ! On pouvait se cacher dans les petits chemins, ca faisait un peu labyrinthe et il y avait plein de petites choses a voir !

Philadelphie

Philadelphie

Philadelphie

 

J’ai ensuite repris mon bus au couché du soleil pour rentrer à New York.

Voila le récit de Philadelphie ! Ville que j’ai vraiment adoré 🙂

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Philadelphie

 

1 comment on “Philadelphie

  1. Ping : Québec – Chutes de Montmorrency – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :