Amériques Brésil Sao Paulo

Brésil – Sao Paulo, que voir, que faire ?

Retour sur 2 semaines et demi au Brésil, voyage en partie en famille, en partie à deux avec Clément autour de Rio et de São Paulo. Pour lire le début de l’aventure, c’est ici.

Il est temps de vous parler un peu plus de São Paulo, première et dernière étape de notre voyage au Brésil en juin 2016 ! J’ai souhaité faire un article exhaustif sur tout ce que nous avons vu et aimé à São Paulo… avant de me rendre compte que c’était impossible ! Il y a tellement de choses, petites et grandes, que nous avons appréciées, que mon article aurait été beaucoup trop long ! Je vous présente donc ici les principales découvertes que nous avons faites.

◊ Une arrivée fracassante !

Nous sommes arrivés à São Paulo à 6h du matin heure locale mi-juin dernier avec chacun nos 20kg de bagages autorisés remplis de cadeaux et des douceurs françaises qui manquent à toute personne expatriée depuis un petit moment (pour rappel ici, je vous expliquais que nous logions chez de la famille à São Paulo pour ce voyage) : vive les paquets de Savane, le saucisson, les pots de Nutella et le fromage qui pue et qui fait tant plaisir !

En juin au Brésil, c’est l’hiver. Pour l’occasion, nous avions donc pris soin de bien nous équiper pour cette rude saison : t-shirt, tongs, crème solaire et mini-shorts sont de rigueur si l’on souhaite survivre à ce climat si hostile, qu’il y fait entre 20 et 25°C en permanence ! Dures, dures ces vacances !

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

J’avais rarement été aussi excitée de sortir d’un aéroport, de prendre les transports pour rejoindre le centre et de commencer à découvrir comment le monde fonctionne ici. J’adore cette sensation : lorsque l’on arrive dans un endroit totalement inconnu, où l’imagination n’a pas eu le temps de se créer une représentation et où la moindre chose, peut-être anodine, est totalement étrangère, déconcertante et dépaysante. Je vous l’ai dit, le Brésil me fascinait avant même que nous soyons arrivés, car c’était la première fois pour Clément et moi que nous nous retrouvions dans un pays à la culture si différente de nos autres destinations (Europe, Amérique du Nord principalement).

Brésil

Brésil

Les palmiers au bord des rues, les vêtements colorés des Brésiliens qui ont toujours l’air d’être plus détendus et plus amicaux que nous, touristes tout blanc et tout stressés, la circulation bruyante et mouvementée où l’on voit défiler tout ce qui est possible de tenir sur 2 roues, les vendeurs dans leur food-truck d’où s’échappent des odeurs prometteuses, tous ces éléments forment un tableau mouvant qui nous transportent et nous intègrent. Nous sommes prêts à commencer cette aventure.

Brésil

Non, ce n’est pas l’Empire State Building, mais presque !

Nous passons le début de cette matinée à profiter des retrouvailles en famille et nous pointons de nouveau le nez dehors en début d’après-midi pour partir explorer les rues de São Paulo.

Brésil

J’en profite pour vous faire un petit point de situation sur la ville de São Paulo. Pour commencer et pour se rendre un peu compte de là où on met les pieds, la ville compte plus de 11 millions d’habitant et se classe donc au 5ème rang des villes les plus peuplées au monde. Nous y sommes restés en tout que 5-6 jours, je ne suis donc en mesure que de vous parler des quartiers centraux les plus touristiques, mais sachez que cette ville est absolument immense (nous nous en sommes rendu compte lorsque nous avons pris la voiture pour sortir et que nous avons roulé trèèèèès longtemps avant de réussir à s’en extirper).

◊ Commençons par un tour d’Horizon…

Brésil

Plan d’ensemble de São Paulo

Nous logions dans le quartier de Pinheiros (point bleu sur la carte), au sud de São Paulo. Petit quartier relativement tranquille et sécurisé (où l’on peut sortir le soir) où l’on trouve de nombreux bars, restaurants et boutiques très populaires. Nous n’avons pas séjourné dans d’autres endroits à São Paulo, donc je suis dans l’impossibilité de faire des comparaisons mais tout ce que je peux dire, c’est que je conseille ce quartier pour y dormir où y passer quelques soirées 😉

Au nord de Pinheiros, on trouve l’Avenida Paulista (point vert sur la carte), immense avenue de 2.7 km ceinturée d’immenses buildings à l’américaine et où l’on trouve le célèbre Musée d’art de São Paulo que je décris plus bas.

Brésil

Brésil

L’Avenida Paulista

Au nord-est de l’Avenida Paulista, on tombe sur le quartier Liberdade (point jaune sur la carte), le quartier japonais, qui vaut carrément le détour lorsque l’on sait que Brésil est le second pays (après le Japon) à accueillir la plus importante communauté japonaise (entre 1,3 et 1,5 millions d’habitants au Brésil sont d’origine japonaise).

Enfin, au nord de Liberdade, on arrive en plein cœur de São Paulo. Un triangle dont les pointes (représentés par les 3 points rouges) sont la Catedral da Sé au sud, la Plaça da Republica au nord-ouest et le Mosteiro do São Bento au nord-est représente le centre névralgique de la ville.

Ces quelques points ne sont, bien sûr, pas du tout exhaustifs des points d’intérêts de São Paulo et je ne vous ai pas encore parlé de tout un tas d’autres coins comme le Marché de São Paulo au nord de ce fameux triangle ou encore le grand Parc d’Ibirapueira tout au sud. Mais enfin, pour l’instant, on se situe !

◊ Que voir à Sao Paulo ?

Brésil

Plan du centre de Sao Paulo

♦ L’Edificio Copan

Nous commençons notre première journée à São Paulo en se promenant dans le fameux triangle du centre-ville. Premier arrêt : la place de la République. Mais avant d’y arriver, nous sommes passés devant un des nombreux bâtiments imaginés par Oscar Niemeyer, le célèbre architecte brésilien : l’Edificio Copan, immense building de 38 étages en forme de vague.

L’idée de ce building est absolument novatrice à l’époque où il a été construit (dans les années 60) : le but était alors de faire en sorte que dans un seul building, il y est à la fois des logements, des bureaux et des commerces. Ce building est tellement grand et comporte tellement de logements (1 160 le classant au premier rang de surface d’habitation au monde !), qu’il possède un code postal à lui tout seul… Il est normalement possible de visiter ce building à certaines heures (11h et 15h), mais nous avons malheureusement toujours raté ces horaires et n’avons donc pas pu monter.

Brésil

Ca ne se voit pas sur la photo, mais il a réellement une forme de S !

♦ La plaça da Republica et autour

Un peu plus loin, la grande avenue Ipiranga qui passe devant ce bâtiment aux formes sineuses débouche sur cette place de 5 hectares qu’est la place de la République. Un grand parc arboré occupe son centre et elle est entourée de plusieurs bâtiments remarquables et très jolis (notamment par leurs couleurs très vives !) Il est vraiment très agréable de fuir la chaleur du milieu de journée pour rejoindre l’ombre des palmiers et autres arbres exotiques !

Brésil

Brésil

Brésil

Nous empruntons ensuite les petites rues piétonnes qui débutent sur le côté est de la place. Très animées, elles sont bordées par tout un tas de petites boutiques et de restaurants. De nombreux vendeurs s’installent également dans la rue pour vendre vêtements, bijoux, objets électroniques. Nous déambulons quelque temps dans ces rues avant de tester notre premier vrai repas brésilien !

Brésil

Brésil

♦ Pause goûter !

Tandis que Clément part sur un assortiment de coxinha (petite boulette de viande frit (poulet, bœuf) entouré de fromage fondu et de panure), moi je pars sur du sucré, avec un açai (il s’agit d’une glace réalisée à partir d’un fruit, l’açai, de couleur violette, que l’on peut compléter avec des morceaux de bananes et des céréales, le tout est très riche en fibre et en vitamine !). Nous découvrons ces 2 spécialités avec énormément de plaisir d’autant plus que c’est complètement inédit pour nous ! Les coxinha deviendront ensuite une grande partie de notre alimentation au Brésil : on en trouve absolument partout et il s’agit d’un petit en-cas qui cale parfaitement l’estomac. Bon, c’est vrai, il y a aussi le fait que c’est un des rares noms de plat que nous réussissions à commander sans trop de soucis…

Brésil

Brésil

♦ La Galeria do Rock

Au sein de ce dédales de rues commerçantes, on trouve également 2 centres commerciaux, dont la Galeria do Rock, véritable mine d’or consacrée au rock, aux vêtements gothiques, vintages, aux CD, vyniles, accessoires, etc. même si l’on n’aime pas le style, cela reste assez drôle à découvrir !

Brésil

Dans les étages de la Galeria do Rock

Brésil

♦ Le Mosteiro do São Bento

La suite de notre parcours nous conduit à la pointe nord de ce fameux triangle, au Monastère de São Bento. De l’extérieur, il ne paye pas de mine, mais l’intérieur est absolument incroyable ! Je n’ai malheureusement pas de photos à l’appui mais ce que je peux en dire est que j’ai adoré la sobriété des lieux. Les ornements en bois étaient parfaitement mis en valeur grâce au fait qu’il y en avait juste ce qu’il faut pour une église… bref, la visite vaut le détour 😉

zdsc_0198

Pour je ne sais quelle obscure raison, je n’ai pas réussi à retrouver de photos du monastère ! Pour vous donner une idée de la chose quand même, je vous propose une photo google… la honte !

Juste à côté du monastère, on trouve une enfilade de petits stands de bijoux, souvenirs, déco, etc.

Brésil

Brésil

Brésil

♦ Autour du Mercado Municipal

Nous avons ensuite abordé le Mercado Municipal et le quartier complètement déroutant auquel il appartient.

Imaginez un peu : nous nous trouvons en haut d’une grande rue en pente bordée de chaque côté par des tas de petites boutiques de bijoux, vêtements, sacs, chaussures, appareils électroniques. Et encore, ce qui rend cet endroit si fou, c’est la foule de gens qui s’amasse dans la rue, bruyante, chacun discutant, riant fort, une femme se plaignant de la qualité de la valise qu’elle regarde, un homme vendant des téléphones dans la rue, un autre proposant 10 T-shirt à 2€, des enfants courant et jouant et de la fumée sortant des quelques fast-foods qui se faufilent entre les quincailleries. En descendant dans cette rue pour me mêler aux locaux qui font leurs emplettes, j’avais l’impression d’être comme Harry Potter la première fois qu’il découvre le chemin de traverse et qu’il se retrouve complètement ébahi par tout ce qu’il voit dans les boutiques mais aussi par les gens qu’ils découvrent et qui, de son point de vue, font et disent des choses complètement extraordinaires, tandis qu’il ne s’agit que du quotidien pour eux…

Brésil

Nous nous perdons parmi cette foule, presque à s’en noyer avant d’arriver au Mercado Municipal, petit havre de paix. Si vous rechercher des cadeaux, souvenirs, sacs, bijoux en tout genre, c’est définitivement ici qu’il faut aller, on trouve des choses folles à prix imbattable !!

Brésil

Brésil

♦ Le Mercado Municipal

Le Mercado est peut-être un peu plus touristique (d’où le fait qu’il y ai moins de monde) mais reste un endroit magnifique ! Sous une superbe structure en fer forgé paré de vitraux, on découvre des montagnes de fruits colorés et exotiques, de légumes, de graines, d’épices, etc.

Brésil

Brésil

Brésil

On trouve également plusieurs restaurants à l’intérieur qui permettent de profiter des produits du marché.

Brésil

♦ La Catedral de Sé

Nous revenons ensuite vers le Centre pour nous rendre à la Catedral de Sé. Elle se trouve au bout d’une immense place sur laquelle une rangée de palmiers géants montrent le chemin vers ses portes. Des petits commerçants d’artisanat occupent la place ainsi que de nombreux SDF, qui, assis sur des couvertures à l’ombre des palmiers, dorment, discutent ou mendient au milieu des touristes, tout aussi nombreux, qui viennent photographier cette impressionnante cathédrale. S’y rendre est assez vertigineux entre la hauteur de ces palmiers et la hauteur des tours de la cathédrale !

Brésil

Et la vue du haut des marches qui y mènent est également très impressionnante. L’intérieur est sur le même modèle : de grandes et fines colonnes blanches et une charpente qui paraît être le ciel tellement elle est loin. La décoration est simple et délicate. Je n’ai pas fait de photo de l’intérieur en revanche, il vous faudra découvrir cela par vous même je l’espère 😉

Brésil

Brésil

♦ Le quartier de Liberdade

Nous avons terminé cette première journée déjà intense à Sao Paulo par une balade dans le quartier japonais, Liberdade. Le contraste entre ces petites rues calmes et commerçantes est assez impressionnant avec le reste de la ville ! On entre dans ce quartier en passant devant quelques toris et on intègre un autre univers ! On trouve dans ce quartier des temples boudhistes mais surtout de nombreuses boutiques et restaurants vendant toutes sortes de choses d’origine japonaise (nourriture, déco, ustensils de cuisine, etc).

Brésil

Brésil

♦ Autour de Pinheiros

Le lendemain, nous décidons de visiter un autre aspect de São Paulo : nous partons à la découverte des endroits un peu moins touristiques. Nous nous arrêtons notamment dans le cimetière du quartier de Pinheiros : le Cemiterio do Araça et nous reprenons notre habitude bizarre de visiter des cimetières à l’étranger. J’ai trouvé cet endroit réellement beau et poétique ! De nombreux arbres à fleurs ombragent les allées du cimetières qui s’étagent sur une colline et les tombes se recouvrent naturellement des fleurs qui tombent… c’est très beau !

Brésil

Brésil

Nous essayons ensuite d’éviter les grandes artères de la ville pour emprunter plutôt les petites rues plus résidentielles et descendre progressivement vers le parc d’Ibirapuera, notre objectif de la journée. En chemin, nous passons notamment par l’Avenida Oscar Freire où l’on trouve de nombreuses boutiques de vêtements, chaussures, plutôt riches. Mais surtout, on y trouve une immense boutique Havainas vendant les tongs du même nom. Je recommande vraiment cet endroit ! Nous n’avons pas trouvé de tongs moins chères à São Paulo et surtout, c’est ici que le choix est le plus impressionnant !

Pour parler 30 secondes de ces tongs, il faut savoir qu’elles sont considérées comme un produit de première nécessité au Brésil (donc la TVA est moins chère dessus) puisque depuis leur invention, on considère que chaque Brésilien doit pouvoir avoir accès à ces chaussures… Elles sont de plus très confortables et sont l’uniforme préféré des Brésiliens !

♦ Le parc d’Ibirapuera

Nous terminons notre balade en arrivant au parc d’Ibirapueira.

Brésil

A mon sens, il s’agit un peu du Central Park de São Paulo. Cet immense parc de 1, 584 km² est considéré comme le poumon de São Paulo. Véritable havre de paix composé 3 lacs, de grandes allées arborées de plantes tropicales mais également de coin plus intime, de petits ponts traversant des étangs, etc. De très très très nombreux joggeurs s’y promènent ainsi que des familles et il possède même son petit groupe de skateurs.

Brésil

Brésil

Brésil

Nous y sommes restés très longtemps, ne nous lassant pas de découvrir ces plantes aux feuilles géantes et aux fruits bizarres et de voir tout un tas d’oiseaux colorés ! Un açai ou une noix de Coco prise au milieu du parc et c’est le bonheur assuré !

Brésil

Brésil

Brésil

Brésil

♦ Museo de Arte de Sao Paulo

Enfin, pour citer une dernière chose à découvrir à São Paulo, ce serait le Museo de Arte qui se trouve au beau milieu de l’Avenida Paulista. Rien que pour sa drôle d’architecture (un étage soutenu par 4 piliers sur les côtés), c’est à voir !

Brési Clément

Brési Clément

Mais j’ai également beaucoup apprécié l’intérieur : les tableaux sont exposés sur des panneaux en verre dans une seule et même pièce, ce qui donne une toute autre perspective à un musée d’art classique ! De nombreuses œuvres d’artistes Brésiliens sont également exposées, et n’en connaissant aucune, j’ai adoré découvrir un tout nouveau style !

◊ Où sortir ?

Nous avons eu l’occasion de faire quelques soirées dans le quartier de Pinheiros comme je le disais plus haut, où l’on trouve toute sorte de restaurants et bars. Mais notre soirée la plus remarquable à São Paulo pour moi, a été celle que nous avons passée dans le quartier de Bela Vista. Sur une grande place, la Plaça Roosevelt, se concentrent jongleurs, skatteurs, rappeurs, artistes de rues, musiciens, etc. Chacun réalisant sa passion, les plus expérimentés apprenant aux petits nouveaux, les passants s’arrêtant quelques instants pour regarder. C’est assez fantastique de voir autant de créativité dans un seul et même endroit ! Tout autour de cette place, on trouve tout un tas de bars tous plus sympa les uns que les autres où l’on est sûr de trouver son bonheur !

Voilà un tour d’horizon de São Paulo ! J’espère que cet article vous aura permis de découvrir ce que vous réserve cette ville ! N’hésitez pas à me faire vos retours/suggestions/critiques 🙂

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

6 comments on “Brésil – Sao Paulo, que voir, que faire ?

  1. Wahoo vous avez l’air d’avoir fait plein de choses, c’est super ! La coxinha ça a l’air trop bon d’après ta description (oui, je ne pense qu’à manger, je l’avoue… ^^).

    J'aime

    • Ahaha merci ! Je n’ai pas retrouvé de photo des coxinha malheureusement mais c’était vraiment trop bon ! Et puis, j’adore le principe de s’installer à un comptoir, attraper une coxinha, la manger sur le pouce et repartir vers de nouvelles aventures 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Au début j’ai cru que les palmiers étaient vraiment incrustées dans les murs sur les photos de la place de la République ^^’
    En tout cas ça avait l’air génial et moi aussi les coxinha me donnent envie! 🙂

    J'aime

  3. Ping : Brésil – De la station de montagne à la plage paradisiaque – Les voyages de Marie

  4. Ping : Brésil – début des aventures ! – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :