Amériques Brésil

Brésil – De la station de montagne à la plage paradisiaque

Retour sur 2 semaines et demi au Brésil, voyage en partie en famille, en partie à deux avec Clément autour de Rio et de São Paulo. Pour lire le début de l’aventure, c’est ici.

Après ces quelques jours à São Paulo, nous avions prévu de partir en famille pour le week-end à Campos do Jordao, petite « station » de montagne à quelques centaines de kilomètres au nord de São Paulo.

◊ Oui oui, vous avez bien lu, une station de montagne !

La voiture familiale louée prête pour le départ, nous nous sommes engouffrés dans les embouteillages à la sortie de São Paulo pour découvrir le monde à l’extérieur de cette ville qui a été notre première immersion au Brésil, impatients à l’idée de découvrir de nouveaux horizons.

Brésil

Brésil

Car oui, bien qu’il n’y a pas de neige et pas de possibilités de faire du ski au Brésil,  Campos do Jordao ressemble à une véritable petite station de montagne, plutôt côté « Alpes autrichiennes » posée là, au milieu des montagnes. Des petites maisons à colombages au toit pentu en tuiles, des petites fenêtres à carreaux en bois, des fleurs au balcon, des décorations de Noël, des petits stands qui proposent du vin chaud ou des gaufres… nous nous serions vraiment cru en plein hiver au milieu d’un marché de Noël allemand ! Et le temps s’y prêtait également, car nous avons même eu froid ! En altitude en hiver au Brésil, on arrive presque à atteindre le 10°C… et nous avons même dû acheter du bois pour nous faire un feu dans le gîte loué pour le week-end et dans lequel le chauffage ne marchait pas. Si nous nous attendions à ça !

Brésil

Joli point de vu sur Campos do Jordao

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

On a même eu du brouillard !

De plus, la spécialité culinaire du coin n’est autre qu’une bonne vieille fondue

J’ai cependant trouvé que tous ces détails pour nous faire penser à un hiver européen étaient justement un peu trop clichés. La communauté allemande au Brésil est très importante, certes (il existe même une véritable fête de la bière au sud du Brésil où la population allemande y est la plus importante), mais je ne m’attendais pas à tomber sur un véritable village bavarois. En fait, cela faisait presque un peu trop décor de Disney à mon goût.

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

◊ Première sortie en forêt !

Mais en dehors de la ville de Campos do Jordao, ce que nous avons particulièrement aimé, ce sont belle et bien les montagnes alentours ! Nous avons fait quelques kilomètres en dehors de la ville pour rejoindre le Parque Estadual de Campos do Jordao (ou encore Horto Florestal). Il s’agit d’un très grand parc sillonné par de nombreux chemins de randonnées s’enfonçant dans la forêt le long des montagnes.

Brésil

Brésil

L’ambiance y est familiale, le parc n’étant pas très grand et les randonnées sont relativement faciles. Mais elles sont surtout très sympa pour découvrir la forêt au Brésil et se perdre dans des paysages exotiques ! Nous passerons par des sentiers à flanc de colline et entourés par des pins vertigineux avant de s’enfoncer dans une forêt plus dense, où les arbres s’accrochent aux autres par des lianes et où la végétation semblent infinies. Je ne dirais pas que nous avons traversé une jungle, mais pour nos têtes de blanc-bec français, c’était la plus tropicale des forêts que nous ayons pu voir avec Clément jusque-là !

Brésil

Brésil

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

Il faut bien se reposer !

Nous ne serons pas restés bien plus longtemps à Campos do Jordao pour profiter de tous ces paysages, car le week-end est arrivé vite à sa fin et Clément et moi avions prévu de prendre un bus tôt le dimanche matin afin de poursuivre notre route de notre côté, direction Paraty, sur la côte.

◊ Et un petit tour de bus

Comme je le disais dans ce premier article sur le Brésil, il est très pratique de voyager en bus au Brésil pour les distances d’une dizaine d’heure de route. La voiture n’étant pas forcément pratique (route en mauvaise état, insécurité la nuit), le bus semble vraiment approprié et surtout peu cher ! Ils sont de plus très confortables (pour y avoir dormi plusieurs heures, je peux vous l’assurer !). Nous sommes ainsi arrivés à Paraty en début de soirée, moment parfait pour profiter des couleurs chaudes du crépuscule sur cette ancienne ville coloniale.

Brésil

Je ne vous ai pas mentit sur ce point !

Paraty est une petite ville côtière située à mi-chemin entre Rio et São Paulo, à 3h de route de la première et 4h de la seconde.

◊ Après la montagne, l’exotisme !

Pour planter le décor tout de suite : il s’agit de la ville parfaite pour passer des vacances dans un décor magnifique à se promener le long de la plage, faire les boutiques de plages et boire des caïpirinha sous les cocotiers. Plutôt sympa, non ?

Brésil

Brésil

Toute l’activité de cette ville se concentre au sein des rues pavées de son centre historique. Historique oui, car les bâtiments maintenant occupés par des petites boutiques d’artisanats ou de vêtements de plage, appartenaient autrefois aux colons portugais venus au Brésil pour profiter de toutes ses ressources, notamment de l’or ! Tout blanc avec des petites fenêtres à carreaux, ils sortent tout droit d’une autre époque, où les colons arrivaient de très loin pour faire fortune et où les pirates arpentaient les rues en quête de rhum.

Brésil

Brésil

Brésil

Brésil

Brésil

Ces rues n’ont presque pas changées depuis car la ville portuaire a été rapidement abandonnée lorsqu’il a été décidé que la route de l’or passerait plutôt par Rio. Nous avons pris un plaisir fou à nous promener dans ces rues calmes, à rentrer dans une boutique ou deux et à s’arrêter pour goûter de la cachaça (un alcool brésilien fait à partir de la canne à sucre… un peu comme du rhum mais les techniques utilisées sont différentes), de la liqueur de banane ou de cacao (et encore, je ne vous cite pas les 36 autres sortes de liqueurs qui se fait là-bas…). D’ailleurs, Paraty est un lieu important de production de cachaça et il est possible d’y trouver de très bonnes et très belles bouteilles à ramener en souvenir !

Brésil

Brésil

◊ Et une bouteille de rhum…

Mais il manque encore quelque chose à ce tableau ! Il s’agit de la plage ! Un peu en dehors du centre pavé, on se retrouve assez rapidement sur la plage bordée de palmiers et de petits bateaux de tourismes colorés. Eh oui, car l’autre attrait principal de Paraty, c’est la possibilité de prendre un de ses petits bateaux pour rejoindre les petites îles sauvages un peu plus loin de la côte ! Cet univers si paradisiaque, calme, ensoleillé, nous paraissait presque trop beau pour être vrai ! Jamais nous n’avions vu d’endroit comme celui-ci, qui pour moi, symbolise les endroits spécial lune de miel dans les publicités… Et il ne manquerait plus qu’un beau voilier au loin, aux cales remplies de tonneau de cachaça pour être de retour à l’époque coloniale !

Brésil

Brésil

Ces bateaux permettent d’aller visiter l’ensemble de petites îles au large de Paraty

Brésil

Brésil

Nous n’avions cependant pas prévu de rester très longtemps à Paraty et n’avons donc pas eu le temps de visiter ces îles, mais si vous en avez l’occasion, il paraît que c’est vraiment à faire ! Et rien qu’à l’idée de prendre un bateau pour fendre cette eau turquoise vers une île sauvage… il ne faut pas chercher plus loin !

Nous avons donc simplement pris le temps de flâner sur la plage (la première depuis trèèèèès longtemps ! Mes orteils blancs comme des lavabos n’en revenaient pas), nous promener en tongs en mangeant des glaces dans les rues de la vieille ville et photographier les petits singes qui avaient choisi la même adresse que nous pour passer la nuit. Eh oui, fidèles à nous-même, nous avions choisi de camper ! Plus économique et puis plus sympa quand il s’agit de se réveiller au milieu des palmiers et de manger une mangue dehors pour le petit déjeuner ! Nous étions dans le seul camping de la ville, à 100m à pied du centre historique. Un petit camping qui ressemble à un terrain vague, mais qui reste sympa (notamment pour sa propriétaire, véritable hippie brésilienne).

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

Un de nos copains (flou héhé) !

Brésil - Clément + Italie + Espag,e

Le camping

◊ De nouveau le départ…

Le lendemain, nous voilà donc de nouveau à bord d’un super bus-ultra-confort pour rejoindre Angra do Reis (pour les connaisseurs, le nom du groupe « Angra » s’inspire directement de cette ville…). Il s’agit d’une autre ville côtière, plus moderne, plus importante mais qui était pour nous simplement une étape vers Ilha Grande !!

Aaaah Ilha Grande… rien que de prononcer ce nom et j’ai des grains de sables oubliés qui tombent de mon sac à dos. Ilha Grande est une petite île montagneuse à quelques kilomètres des côtes dont les ¾ sont recouverts par une immense réserve naturelle de forêt. Le reste consiste en des plages, des chemins de randonnées à travers la forêt et de minuscules villages. Mais je vous en parlerai dans un prochain article 😉

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Et si vous ne savez pas quoi faire après cet article, je vous propose de voyager encore un peu ici, et ici, ou .

Bonne route !

Brésil

13 comments on “Brésil – De la station de montagne à la plage paradisiaque

  1. gennesseaux patrick

    cool le perroquet!!

    J'aime

  2. Je viens de vous nominer pour les Liebster Award.

    J'aime

  3. C’est vrai Campos do Jordao fait un peu Disneyland, et ce n’est absolument pas le genre d’architecture que je m’attendrais à croiser au Brésil! Mais bon, ils ne sont pas bête, ils ont réussi à monétiser leur culture, tant mieux pour eux!

    J'aime

  4. C’est vrai Campos do Jordao fait un peu Disneyland, et ce n’est absolument pas le genre d’architecture que je m’attendrais à croiser au Brésil! Mais bon, ils ne sont pas bête, ils ont réussi à monétiser leur culture, tant mieux pour eux!

    J'aime

    • Comme toi, j’étais très étonnée de découvrir cette ambiance au Brésil ! Mais ça a l’air de beaucoup plaire aux Brésiliens qui s’amusent à s’y sentir comme en Europe !

      J'aime

  5. Ping : Istanbul – Les Milles et Une Nuits – Les voyages de Marie

  6. Ping : Brésil – Ilha Grande -l’île magnifique – Les voyages de Marie

  7. Ping : Brésil – début des aventures ! – Les voyages de Marie

  8. Quentin

    J’avoue que le Brésil n’est pas la destination qui me tente le plus…
    Ca serait pas un lémurien, plutôt qu’un singe ? 😀

    Le perroquet à la fin xD

    J'aime

    • Vu la taille du pays, c’est pourtant un endroit dans lequel on peut trouver ce que l’on aime je pense 🙂 Entre le sud, proche de la Patagonie, les plages paradisiaque de la côte et la forêt amazonienne… j’ai hâte d’y retourner pour ma part 🙂
      Je ne sais pas pour ce petit singe ! Moi je l’appelle petit singe, parce que ça sonne bien et que je n’y connais rien. Mais c’est vrai qu’il ressemble à un lémurien ^^

      J'aime

  9. Now that’s suletb! Great to hear from you.

    J'aime

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :