Europe Pologne

Pologne – Cracovie, la douce

Le froid polaire de ces dernières semaines m’a rappelé un autre endroit très froid, où, étrangement, le fait qu’il neige et que de la vapeur sorte chaque fois que l’on ouvre la bouche, participaient complètement à l’atmosphère du voyage ; je veux parler de nos aventures en Pologne en mars 2016 !

Lorsque nous avons annoncé autour de nous que notre prochaine destination serait la Pologne, je dois bien avouer que beaucoup de gens se sont montrés sceptiques ! L’image de la ville du bloc Est, grise, froide, morne… et en mars en plus, quelle idée !  Et puis, qu’est-ce qu’il peut bien y avoir à visiter en Pologne ?

◊ La Pologne : une destination surprenante !

Il faut dire aussi que nous avons choisi la Pologne comme nous choisissons la plupart de nos voyages : nous avons fait un petit tour d’horizon du prix des billets d’avion pour aller quelque part en Europe à cette époque et à 60€ l’aller-retour, nous n’avons pas hésité bien longtemps. De plus, nous abordions le voyage avec cette vision naïve de se dire que, qu’importe l’endroit où nous irions, nous trouverions toujours quelque chose qui nous plairait et vaudrait le détour. A partir de là, comment aurions-nous pu dire non à ce pays relativement inconnu pour nous ??

Pologne Clément cracovie

Et nous voilà partis à bord d’un des magnifiques avions tout rose de la compagnie Wizz Air (L’avion de Barbie !!) direction Varsovie. N’ayant qu’une semaine, nous avons renoncé à nous balader dans la campagne polonaise pour nous  concentrer sur Varsovie et sa petite sœur Cracovie. Je mourrais d’envie d’aller voir la forêt de Bialowieza à l’est de Varsovie pour aller à la rencontre des derniers bisons sauvages d’Europe !! (Et oui, la Zubrowska, la fameuse vodka à herbe de bison ne tire pas son nom de nulle part et est bien produite dans le coin !). Malheureusement, sans voiture, avec trop peu de temps, cela devenait compliqué. Une prochaine fois Bialowieza !

Arrivés à Varsovie, nous avons directement filé vers la gare pour prendre le train en direction de Cracovie, à 2h de route. Le train en Pologne est une pure merveille !! Comparé à notre SNCF locale, les billets ne sont vraiment pas très chers, les places sont immenses et en prime, on vous sert une petite collation gratuite à bord.

Pologne Clément cracovie

◊ Coût de la vie en Pologne

J’en profite pour faire un petit aparté sur le coût de la vie en Pologne. De manière générale, les prix sont beaucoup plus bas qu’en France. Comme tout pays de l’est, il s’agit donc d’une très bonne destination pour tout petit budget de vacances ! Avec la nuance tout de même que cela fait plusieurs années déjà que la Pologne est en pleine croissance et que cet écart entre les prix se restreint petit à petit. Mais voici un ordre d’idée des prix et quelques astuces pour voyager pas cher en Pologne :

♦ Les auberges de jeunesse :

Lieu bien connu de tout backpacker en quête de relation sociale, en Pologne, on s’en tire en auberge de jeunesse pour moins de 30€ la chambre privée à 2, moins de 10€ le lit en dortoir. A Varsovie, je vous conseille notamment le Globetrotter Hostel, pas très loin du centre et très sympa avec sa déco colorée et ses murs joliment tagués ! Nous avions une grande chambre pour 2 et nous partagions la cuisine et la salle de bain avec une chambre 4 personnes.

♦ Les resto :

Pour un bon resto du style repas aux chandelles et cuisine raffinée, on s’en tire pour moins de 15€ par personne en moyenne. Nous n’avons pas hésité à profiter de la cuisine Polonaise ! Mais nous avons également testé les Milk Bar que l’on trouve un peu partout dans les villes ! Où pour moins de 5€, vous pouvez vous offrir une belle assiette de cuisine locale (Goulash, Piroji (des sortes de raviolis), ou tout plat bien consistant !). Le service se fait au comptoir, et si vous souhaitez voir des polonais manger entre midi et deux avant de retourner au boulot, c’est typiquement l’endroit.

Pologne - Cracovie Marie

Sinon, on trouve partout des vendeurs de bretzels de rues !

Pologne Clément cracovie

♦ Les bars :

Il faut s’attendre à un peu moins de 5€ la pinte de Bière ou le cocktails.

Pologne Clément cracovie

J’allais oublier, en Pologne le taux de change est équivalent à : 1€ = 4 zloty.

Voilà pour l’aparté pécuniaire !

◊ La Pologne, une grande Histoire…

Ce qu’il faut savoir avant d’entamer le récit de ce voyage en Pologne, c’est que cette semaine de voyage a été très chargée en émotion dû au très lourd passé historique de la Pologne, principalement à la seconde guerre mondiale. Pour rappeler brièvement l’histoire de la Pologne à cette période : il s’agit du pays qui a été le premier envahi par l’armée allemande mais également le dernier à avoir été libéré. Mais même une fois libérée, son malheur ne s’est pas arrêté là car elle s’est retrouvée alors sous la dépendance de l’URSS. Ses villes ont donc été profondément marquée par la guerre, les bombardements, puis par la politique communiste tandis que ses campagnes ont vu la construction de divers camps de concentration et d’extermination. Ce pan de l’histoire ne peut jamais s’oublier lorsque l’on visite la Pologne : bâtiments et rues à l’architecture  et l’urbanisme soviétique, bâtiments datant pour la plupart d’après la guerre, monuments et mémoriaux… Ce voyage en Pologne a donc été surtout pour nous très intéressant d’un point de vue Histoire !

Pologne Clément cracovie

Nous avons passé 4 jours à Cracovie, ce qui me semble être un temps nécessaire pour découvrir cette ville, surtout si l’on prévoit d’aller voir les fameuses Mines de Sel de Wielizcka (dont je parlerai plus tard) pour lesquelles il faut compter une demi-journée ou encore si l’on souhaite visiter les camps d’Auschwitz-Birkenau pour lequel il faut compter une journée entière.

Cracovie n’est pas une très grosse ville par rapport à Varsovie, mais je l’ai trouvé bien plus mignonne et intéressante que la capitale et je conseille donc de lui accorder plus de temps !

◊ Que voir, que faire à Cracovie ?

L’essentiel des points d’intérêts touristiques de Cracovie se situe au sein de la veille ville, à l’intérieur des remparts. Nous avons cependant également pris un grand plaisir à s’écarter de cette frontière pour découvrir les autres quartiers de la ville et se rendre à l’ancien ghetto juif par exemple.

♦ La place principale : Rynek Glowny (à mes souhaits) :

Cette grande place est le cœur de la vieille ville. Pavée, entourée de vieux bâtiments colorés, de petits cafés, délicieusement vieillotte avec ses calèches à chevaux qui font le tour de la place et son marché aux fleurs, nous ne nous sommes jamais lassés de passer et repasser par cet endroit !

Pologne - Cracovie Marie

Pologne - Cracovie Marie

Pologne - Cracovie Marie

Au centre, se trouve un marché d’artisanat et de souvenirs polonais dont les stands très XIXème siècle donnent une atmosphère chaleureuse d’un autre temps.

Pologne - Cracovie Marie

Le marché couvert au milieu de la Rynek Glowny

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

Le marché aux fleurs

C’est sur cette place que l’on trouve la Bazilika Mariacka (Sainte-Marie de Cracovie), magnifique toute en pierre rouge. On peut visiter l’intérieur soit gratuitement en n’ayant accès que au fond de l’église, ou bien en payant pour avoir accès à toute l’église. L’intérieur est somptueux, entièrement peint et coloré !

Pologne - Cracovie Marie

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

Toutes les heures, un joueur de clairon joue une mélodie qui était à l’origine destinée à avertir la population de l’invasion tartare. Cependant, la légende raconte que le joueur de clairon n’avait pas pu terminer de jouer, mort transpercé par une flèche. Ainsi, toutes les heures, on entend que le début de la mélodie avant que celle-ci ne s’arrête brutalement.

♦ Les rues de la vieille ville

A partir de la Rynek Glowny, on peut alors se promener dans les rues colorées et animées de la vieille ville. On trouve des petits salons de thé, boutiques de souvenirs, des restaurants, des petites places.. mais aussi beaucoup d’autres églises ! Elles valent chacune le coup d’œil avec leur intérieur très différent… et souvent très (trop !) ornementé !

Pologne - Cracovie Marie

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

♦ La Citadelle de Wawel

Tout au sud de la vieille ville et marquant sa limite au côté de la Vistule (charmant nom pour un fleuve, n’est-ce pas ?), on trouve la Citadelle de Cracovie construite sur une butte. Il est vraiment très agréable d’y monter et de s’y promener ! Surtout lorsque le soleil chauffe un peu en début d’après-midi et illumine les multiples facettes de ses bâtiments.

Pologne Clément cracovie

Pologne - Cracovie Marie

On peut également visiter le château, divers musées sur l’histoire de Cracovie au moyen-âge et sur sa grande histoire religieuse, mais ce que nous avons surtout préféré, c’est la cathédrale !

Pologne - Cracovie Marie

Dans l’une des cours du château

La nef se visite gratuitement tandis qu’il faut payer pour la crypte et les tombeaux. Nous nous sommes contentés de la nef, mais cela nous a amplement comblés !

Pologne Clément cracovie

Seule photo que nous avons pu faire avant de découvrir que c’était interdit 🙂

Nous avons également pu accéder au clocher et surtout, monter au sein même de la charpente pour rejoindre, tout en haut, l’énorme cloche Sigismond (2m de diamètre tout de même) et avoir une superbe vue sur Cracovie.

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

En bas de la colline où se trouve le château, on trouve une statue du dragon, emblème de Cracovie. La légende raconte que ce dragon, dévoreur de jeunes filles, était une véritable horreur. Le roi, souhaitant s’en débarrasser proposa la main de sa fille à celui qui parviendrait à le tuer. Les plus preux chevaliers s’y sont essayé et ont tous échoué… sauf, un simple cordonnier qui a eu l’idée d’attirer le dragon avec une peau de mouton imbibée de soufre. La gueule en feu, le dragon est alors allé boire tout ce qu’il pouvait dans la Vistule… et est mort, le ventre explosé.

Pologne Clément cracovie

Il crache même des flammes !

♦ Le parc autour de la vieille ville

Enfin, pour terminer sur la vieille ville de Cracovie, celle-ci est ceinturée par un joli morceau de parc qui fait tout le tour de la vieille ville et est surtout très joli à la tombée de la nuit lorsque les lampadaires s’allument tout jaune…

Quelques morceaux des anciens remparts sont également encore visibles au nord de la vieille ville.

Pologne Clément cracovie

Pologne - Cracovie Marie

Pologne - Cracovie Marie

Un morceau de rempart

♦ Où sortir ?

En dehors des limites de la vieille ville, Cracovie se fait beaucoup plus moderne et malheureusement beaucoup moins jolie. Il est quand même très sympa de se promener dans le quartier au sud de la vieille ville, entre le château et la Vistule (raaah ce nom…), quartier plutôt animé où l’on trouve des bars, des petits food-truck, des boîtes, des boutiques un peu rigolotes de déco, jouets, vêtements, etc.

Pologne - Cracovie Marie

Pologne - Cracovie Marie

Dans ce coin, nous avons également trouvé beaucoup de street-art ce qui change un peu de l’image ancienne et rustique de la vieille ville !

Pologne Clément cracovie

Pologne - Cracovie Marie

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

♦ Le quartier Kazimerz, l’ancien ghetto juif

La Vistule marque ensuite la limite avec le quartier Kazimerz l’ancien ghetto juif datant de 1940, date à partir de laquelle les juifs n’ont plus eu le droit d’habiter dans la ville pour raison « d’hygiène et de sécurité ». A l’époque, ce quartier est un quartier industriel, insalubre où les maisons ne sont guère plus que 4 murs et un toit. 45 000 juifs en tout auront été déplacés, enfermés dans ce quartier et se seront entassés dans ces bâtiments (jusqu’à 18 personnes pour un petit 2 pièces !) avant d’être emmenés vers les camps de concentration ou d’extermination. 2 usines jouxtaient ce quartier et « employaient » les juifs, l’une d’entre elle étant l’usine de céramique d’Oskar Schindler.

On peut accéder à ce quartier en passant par le pont Józefa Piłsudskiego qui apparaît dans le film la Liste de Schindler.

Pologne Clément cracovie

Le pont Józefa Piłsudskiego

Pologne - Cracovie Marie

Ne vous attendez pas à découvrir un quartier inchangé depuis les années 40 bien sûr ou encore de ressentir à chaque coin de rue l’horreur qui s’y est déroulée. Le quartier a depuis été rénové, réhabilité et est désormais un quartier résidentiel (bien que peu de gens n’aient très envie d’y vivre pour le moment). Ce sont plutôt de petites touches, par-ci, par-là qui demeurent et témoignent des évènements du passé et ne permettent pas de l’oublier complètement. Il reste notamment un pan du mur qui entourait le quartier. Dans un élan morbide, ce mur avait été construit en forme de pierre tombale juive afin de transmettre le message que ce quartier était plutôt un tombeau…

Pologne - Cracovie Marie

Pologne - Cracovie Marie

L’ancienne enceinte du ghetto

Certaines rues, (telles que les rues Lwowska, Rekawka, Limanowskiego), un peu à l’écart, avec peu de passage, semblent toujours chargées d’une lourde atmosphère. Des fenêtres barrées, des maisons sales, à moitié en ruines, des barreaux aux fenêtres nous rappellent l’ancienne vie de ce quartier.

Pologne Clément cracovie

♦ Le musée Oskar Schindler

Nous avons également visité le musée Oskar Schindler, situé dans l’ancienne usine elle-même. Pour parler rapidement de cette histoire : les juifs de Cracovie étaient forcés de travailler dans l’usine de Oskar Schindler, ancien espion du parti nazi. Il est au départ surtout intéressé par le potentiel financier du travail des juifs, alors payés beaucoup moins chers que le reste des polonais. Il finira cependant par être interpellé par le sort des hommes et des femmes travaillant pour lui et par remettre en cause les préceptes du parti nazi. Il décide alors de protéger ses employés, notamment en convaincant les membres du parti nazi à Cracovie de la nécessité pour lui d’employer toujours plus de juifs, leur permettant ainsi de ne pas être envoyés dans les camps d’extermination. Il sauve ainsi plusieurs de ses travailleurs et permet à certain de s’enfuir.

Pologne Clément cracovie

Par la suite, il a été honoré du titre « Juste parmi la nation » et se serait tenu en contact avec ses anciens employés tout au long de sa vie après la guerre.

Je recommande vivement ce musée qui retrace l’histoire de la Pologne entre la 1ère guerre mondiale et la fin de la seconde ainsi que l’histoire des juifs de Pologne et d’Oskar Schindler. Interactif, vivant c’est le genre de musée dans lequel on ne s’ennuie pas et dans lequel il y a tout un tas de choses à tirer, pousser, ouvrir, regarder, sentir, toucher, etc… Comptez cependant pas mal de temps pour le visiter ! Entre 2 et 3h pour prendre le temps…

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

Pologne Clément cracovie

Non loin de Cracovie (atteignable en bus à partir du centre-ville), se visitent également les célèbres mines de sel de Wieliczka ainsi que les tout aussi célèbres mais bien moins sympathiques camps d’Auschwitz et de Birkenau. Mais ça, ce serait pour le prochain épisode de notre épopée en Pologne !

◊ Cracovie, une ville où on est plein !

Pour conclure sur Cracovie, je dirais que cette ville est à la fois une ville pour les amoureux qui cherche à sortir des sentiers battus pour un week-end (parce que la vieille ville et le château façon XIXè sont quand même très mignons !), pour les bandes de copains qui cherchent à faire la fête (Cracovie est largement connu pour ses étudiants qui remplissent les bars le soir venu, pour sa bière pas chère et parce qu’il faut bien se réchauffer en soirée dans un tel pays !) et pour toute personne qui aime l’Histoire et visiter des lieux authentiques. Cela fait du monde en somme !

Pologne - Cracovie Marie

Pour les amoureux…

Pologne - Cracovie Marie

… pour les fêtards !

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Et si vous ne savez pas quoi faire après cet article, je vous propose de voyager encore un peu ici, et ici, ou .

Bonne route !

Pologne Clément cracovie

11 comments on “Pologne – Cracovie, la douce

  1. gennesseaux patrick

    très intéressant historiquement. Super!!

    J'aime

  2. Mais que c’est mignon ! Vraiment envie d’y aller maintenant… 🙂

    J'aime

  3. Ca donne envie y aller tout ça !! Je pense que c’est le genre de destination que j’aimerais beaucoup.
    J’en ai profité pour aimer ta page Facebook 🙂

    J'aime

  4. J’ai très envie de découvrir la Pologne et je crois bien que cette année sera la bonne ! L’histoire de ce pays est très riche et m’attire depuis longtemps. Mais je serai moins courageuse que toi, je m’y rendrais surement en septembre ou octobre (il fera moins froid qu’en mars ^^)

    J'aime

    • Je te souhaite de pouvoir y aller alors ! Effectivement, il ne faisait pas chaud-chaud en mars… mais ce côté hivernal participait aussi à l’ambiance particulière de ce pays 🙂

      J'aime

  5. Ping : Québec – Les voyages de Marie

  6. Ping : Pologne – Autour de Cracovie, les camps d’Auschwitz et de Birkenau – Les voyages de Marie

  7. Ping : Pologne – Autour de Cracovie, les Mines de sel de Wieliczka – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :