Amériques Canada

Québec – Bilan

Retour sur 2 semaines au Québec, road-trip, randonnées et voyage entièrement nature. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Aujourd’hui, je termine notre aventure au Québec en vous offrant ce modeste bilan sur ce voyage qui a représenté beaucoup pour moi. Beaucoup, car il m’a fait prendre conscience de tout un tas de choses qui étaient en moi depuis longtemps mais que je n’avais jamais eu l’opportunité d’explorer.

dsc00803SONY DSC

◊ Que de choses apprises…

Mes expériences en termes de voyage sont encore assez fraîches finalement. Au moment de partir au Québec, cela ne faisait que 2 ans et demi que Clément et moi avions commencé à voyager et, au début, nous partions tous les deux d’un puissant désir de découvrir tout un tas de choses, d’en voir le plus possible, d’apprendre, de ne pas perdre de temps. Nos premiers voyages à Istanbul ou en Grèce sont centrés autour de cette idée d’avoir un programme bien rempli, presque de cocher sur une liste les choses que nous avions vues.

SONY DSC

De plus, jusqu’à maintenant, nos voyages étaient essentiellement urbains. Que ce soit de nouveau Istanbul ou New York, nos nuits étaient souvent dans une auberge, au chaud, nos repas dans des restaurants, nos visites dans des quartiers. C’est bête, mais mon expérience en camping était très restreinte !

Au Québec, nous avons voyagé complètement différemment. C’était la première fois que nous partions avec une tente et la première fois que nous comptions dormir dedans plus de 15 jours d’affilé. C’était également la première fois que nous avions prévu d’avance tous nos repas, et la capacité de les faire nous-même.

dsc00957

dsc01078

Et surtout, le Québec m’a fait ouvrir les yeux sur le bonheur de la randonnée. Jusqu’à ce voyage, la randonnée restait pour moi la balade du dimanche pour digérer, un sport un peu trop calme pour moi, un peu trop lent, et pas de ma génération, peut-être. Alors quand Clément a commencé à me parler des magnifiques randonnées que nous allions pouvoir faire dans tous les parcs nationaux du Québec, cela me paraissait très obscur au début, moi qui nous imaginais arpenter les rues de Montréal, Vancouver et aller voir les chutes du Niagara ! Mais, comme d’habitude, je lui ai fais confiance et nous avons programmé un tout autre type d’aventure.

SONY DSC

Première nuit en camping sauvage !

C’est au Québec que je me suis rendu compte du bonheur et de la quiétude que je ressentais à marcher toute la journée dans les bois, à allumer un feu le soir où faire griller des tranches de bacon et à dormir sous la tente en entendant les gouttes d’eau tomber. Cette sensation de bonheur simple et pur est indescriptible car elle me paraît être une évidence désormais !

SONY DSCSONY DSC

Au Québec, nous avons appris à prendre le temps, à apprécier la beauté simple des choses, à se rapprocher de la nature et de tout ce qu’elle offre à l’humanité à chaque instant. Nous avons pris le temps de respirer, de contempler, d’en demander peu et d’en être comblés.

◊ Et les voyages forment la jeunesse !

Je pense que chacun de nos voyages a un peu changé ma vie. New York par exemple, m’a apprise tellement de choses ! Mais le Québec a de nouveau tout chamboulé. Ce n’est pas que je change d’avis, que j’aime une chose et puis une autre. Non, j’aime toujours explorer la grandeur des villes, passer du temps dans des musées et dormir au chaud sous une couette (oui, ça oui !). Non, c’est plutôt que tous ces éléments s’additionnent pour faire ce que je suis aujourd’hui.

J’espère vous avoir fait partager un peu de cette expérience au travers de mes articles sur le Québec ! N’hésitez pas à me partager la votre et à me dire ce que vos voyages vous ont appris ! Au final, je voulais faire un bilan sur le Québec en lui-même, sur la gentillesse de ses habitants, sur leur générosité incroyable et parler un peu de ma nouvelle passion pour le sirop d’érable et pour le mot « présentement », c’est un peu raté, même si je pense vous en avoir tout de même touché deux mots au cours du mois écoulé.

Du coup, dans le doute, je vous laisse avec cette petite vidéo, réalisée par mes soins grâce à tous les morceaux de souvenirs que nous avons amassés au cours de ce voyage.

N’hésitez pas à me faire vos retours sur cette vidéo, c’est officiellement la première que je met en ligne de ma vie, alors je suis bien consciente qu’elle est pleine d’imperfection (que je ne vois pas forcément moi-même !).

J’ai également récidivé le coup de la carte 😉

Retrouvez tous les lieux cités dans les articles suivants : Québec ; Chutes de Montmorrency ; Parc des Hautes Gorges de la rivière Malbaie ; Sainte-Rose du Nord ; Fjord du Saguenay & Tadoussac ; début en Gaspésie ; parc national de la Gaspésie ; Parc du Bic & Parc de la Mauricie ; Montréal.

Carte Québec.png

Sur ce, Joyeux Noël à tous 😉

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

16 comments on “Québec – Bilan

  1. merci, cela fait du bien de voir une nature magnifique et qui semble bien encore respectée !

    J'aime

  2. merci pour ces superbe images, d’une nature qui semble encore respèctée!

    J'aime

    • Merci Suzanne ! Oui, effectivement, le Québec donne l’impression de prendre un grand soin à préserver sa beauté naturelle ! D’immenses zones sont protégées sous la classification de parc national et c’est vraiment un exemple à suivre !

      J'aime

  3. Mets la 5e photo de côté, je pense qu’on pourrait l’utiliser 😉

    Je comprends ce que tu ressens. J »avais adoré mon voyage à Tokyo, qui est une ville qui ne connait pas de nuit, ultra dynamique, grouillante, avec des néons partout etc… Et pourtant, mes voyages en Norvège, à sillonner les petits villages, et en Finlande, perdus dans la laponie, la neige et les lacs gelés, m’ont plu tout autant. Et au final, ils me « correspondent » plus que Tokyo, en un sens.

    J'aime

  4. Super circuit. J’ai fait un voyage comme ça en Ontario, j’ai surtout le souvenir des satanés moustiques!

    J'aime

    • Ahaha oui il paraît que les moustiques sont une calamité au Canada ! Mais nous étions à la fin de l’été/début de l’automne, heureusement pour nous il n’y en avait plus beaucoup 🙂

      J'aime

  5. Our American Dream

    Très beau récit ! Pour y vivre depuis plus de 6 mois maintenant, je comprends ton enthousiasme 🙂 On peut aimer New York et apprécier aussi les plaisirs plus simples que nous offrent la nature (et quelle nature !) et les belles randonnées dans un parc.
    Moi j’ai eu un gros coup de coeur pour le Parc de la Mauricie et aussi le Parc du Fjord Saguenay, juste à couper le souffle… 😉

    J'aime

  6. Camille | Voyages et Compagnie

    Quel beau bilan ! Avec Gaétan, le Québec est une des priorités sur notre wish-list de voyage (et pourquoi pas en PVT …), et cet article nous donne encore plus hâte de le découvrir !

    J'aime

    • Et vous avez bien raison !! Réaliser un PVT au Québec est un très beau projet et j’ai déjà lu beaucoup de retours de personnes l’ayant fait et qui s’y sont complètement épanouis… La gentillesse des Québécois, la nature omniprésente, tout ça fait vraiment partie des valeurs qui me sont chères et dans lesquelles j’ai envie de vivre ! J’espère que vous aurez la chance d’y aller 🙂

      J'aime

  7. Ping : Liebster Award – découvrir du beau monde ! – Les voyages de Marie

  8. 15 jours de camping et de nature, chapeau ! Mon « record » personnel s’élève à 3 jours de rando en autonomie, mais cela devrait changer d’ici quelques mois car nous partons en Finlande au mois d’août, en mode « sous la tente »… on louera tout de même une voiture je pense, pour aller d’un point à un autre. C’est un joli bilan que tu dresses là en tout cas, tu me donnes envie d’aller lire le détail de votre voyage !

    J'aime

    • Encore merci ! Je suis contente que cet article t’ai plut ! Ces 15 jours de nature étaient la première fois pour moi, et ont été le début de beaucoup d’autres aventures ! Quel chance tu as de programmer ce voyage en Finlande ! Je pense qu’il doit aussi s’agir d’un pays où la nature et les paysages sont riches et qui doit se vivre au plus proche, sous une tente 😉
      Et 3 jours de rando en autonomie, c’est déjà super chouette ! Nous allons tenter aussi 1 semaine de randonnée en autonomie dans les Alpes au printemps, j’ai très hâte mais je redoute aussi le port du sac ^^

      J'aime

      • A chaque fois que nous sommes partis 3 jours on l’avait fait en mode « boites de conserve »… et on s’est toujours dit que c’était le maximum, au-delà il fallait prendre réchaud + nourriture déshydratée, sinon ce n’était pas jouable niveau poids 😉

        Aimé par 1 personne

  9. Ping : Porto – Quartier des pêcheurs et plage – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :