Amériques Canada

Québec – Sainte Rose du Nord, petit bijou aux portes du Fjord du Saguenay

Retour sur 2 semaines au Québec, road-trip, randonnées et voyage entièrement nature. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Parfois, on s’arrête à un endroit qui n’était pas prévu. Un point inconnu sur la carte, un lieu dont on ne connaissait pas le nom, ni l’existence. Parfois, c’est un coup de malchance : une panne, un besoin urgent d’essence, ou encore la météo, le manque de temps, la nuit… et parfois, tous ces petits soucis s’oublient bien vite grâce à la découverte de ce nouvel endroit… Sainte Rose du Nord fut un peu ça pour nous ! Située entre le parc du Fjord du Saguenay et Tadoussac, cette ville a été notre point de chute par hasard.

◊ Au secours, un endroit pour dormir !

Après le parc des Hautes Gorges de la Malbaie, nous avons roulé roulé roulé, jusqu’à ce que la nuit tombe, la fatigue nous gagne et que nous soyons obligé de nous arrêter pour passer la nuit. Nous n’avions aucun plan de prévu pour cette nuit-là, pensant que nous trouverions un spot où passer la nuit dans la voiture. Comme je l’ai dis dans l’article précédent, il n’est pourtant pas simple du tout de trouver à faire du camping sauvage au Québec…

Test ATest A

Arrivant dans cette ville qui semblait minuscule, nous sommes directement allé nous renseigner au camping municipal tandis que la nuit tombait. 20$ pour passer la nuit à deux sur ce terrain et la possibilité de s’installer n’importe où. Nous en avons donc profité pour monter sur les hauteurs de ce camping à flanc de colline et nous avons trouvé une place sous un grand arbre avec vue sur la toute petite ville en contrebas…

◊ Une première vision du Fjord

Et tandis que le soleil se couchait derrière les montagnes, parant le ciel de milles couleurs chatoyantes, nous sommes descendu au bord de ce bout de fjord du Saguenay. C’était presque un teaser de ce qui allait nous attendre le lendemain, en fait ! C’était tout bonnement incroyable de pouvoir admirer les reflets bleus glacials des montagnes se confondant à leur pied avec les eaux du fjord. A voir ces sommets se perdent au loin dans la brume, tandis que le fjord s’étalait hors de notre vue, on aurait presque dit un rêve ! C’était la première fois que je voyais un fjord et que j’observais autant de nuance de bleu, de nuit… la nature possède vraiment des choses que nous n’égalerons jamais !

Test ATest A

Et puis, tout le charme de cet endroit était aussi dû à ce minuscule village. Quelques maisons, une petite place avec un diner décrépi et un ponton de bois éclairés par des lampadaires s’enfonçant dans le fjord… Ce n’est pas grand chose, je sais, certain pourrait même se demander comment je peux m’extasier devant ça alors qu’il y a tant de choses à voir au Québec… mais parfois, un simple endroit peut dégager une telle impression, qu’il n’est pas nécessaire d’escalader l’Everest pour être émerveillé !

et

Pour finir cette soirée, un petit feu, quelques tranches de bacon, deux bonnes bières et le tour était joué…

Et à vous ? Est-ce que ce genre de sensation vous est déjà arrivé quelque part ?

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

Et si vous ne savez pas quoi faire après cet article, je vous propose de voyager encore un peu ici, et ici, ou .

et

6 comments on “Québec – Sainte Rose du Nord, petit bijou aux portes du Fjord du Saguenay

  1. Cet article + ces photos + un musique de Oh Hiroshima = la sensation dont je te parle souvent quand je vois des chemins s’enfoncer dans les forêts, tu sais…

    J'aime

  2. Le voyage c’est exactement ça, tout un tas de petits « wow » et d’inattendus qui font qu’au delà de ce qu’on avait prévu de vivre, de voir (parce qu’au final on se fait toujours plus ou moins une idée dans notre tête de ce qui nous attend, même si on ne devrait pas, non vraiment comme on ne devrait pas regarder une bande annonce avant de voir un film) on vit une aventure bien plus intense, bien plus prenante que tous ce qu’on aurait pu imaginer… Ce sentiment est génial, à nous de ne pas trop planifier à l’avance pour lui laisser la place d’exister 🙂

    J'aime

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Je me suis rendu compte qu’en fait, ce sont toujours les choses que l’on avait pas envisagées, les aventures bonnes ou mauvaises, les rencontres, etc que l’on retient vraiment au cours d’un voyage. C’est rarement tel monument touristique ou telle attraction. Ce sont les sensations dont on envisageait pas la possibilité qu’elles nous envahissent qui sont vraiment importantes. Et désormais, j’ssaye justement de moins planifier, de me laisser surprendre, de me dire « on verra bien, de toute façon, ce sera sûrement sympa ! »

      J'aime

  3. Ping : Québec – Fjord du Saguenay & Tadoussac : retour au temps des baleiniers ! – Les voyages de Marie

  4. Ping : Québec – Bilan – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :