Espagne Non classé Road-trip Espagne du nord

Espagne du nord – début du road-trip !

2 semaines de road-trip en Espagne du nord, entre désert brûlés par le soleil et côtes façon écossaises !

Fort de notre expérience de partir en septembre (lorsque tout le monde rentre de vacances la mine déconfite !) comme nous l’avions fait pour le Québec, nous avons retenté l’aventure en septembre dernier avec l’Espagne du nord. Après avoir attendu tout l’été patiemment (et avoir bien profité des week-ends pour prendre le frais !), nous avons profité des quelques semaines bénis où le travail a encore son rythme plus lent des vacances, ou le soleil est toujours aussi présent mais où les touristes ont peu à peu désertés les coins attractifs.

DSC06816

Les plages en Gallice

DSC06628

L’Espagne… ce n’était pourtant pas du tout prévu aussi ! A la base, nous voulions faire un road-trip en Italie, le long de la côte. Et puis, une mésaventure (une blessure qui nous a stoppé en pleine randonnée itinérante dans les Alpes) entraînant une aventure (depuis les Alpes, l’Italie était la porte à côté, et nous avons vite changé nos plans!), nous y avions déjà fait un petit tour, passant par Milan et Turin. Nous avions donc envie de changer d’univers en gardant l’esprit road-trip, si possible sans billet d’avion… l’Espagne fut donc notre choix 🙂

Nous sommes donc partis avec la voiture gentiment prêtée par les parents de Clément, depuis la région lyonnaise pour découvrir le nord-ouest de l’Espagne. Au programme : en plein cœur de l’Espagne, le désert des Bardenas Reales (un vrai désert de sable avec d’immenses rochers à la Monument Valley !) puis, direction Saint-Jacques-de-Compostelle avant de remonter tranquillement la côte espagnole jusqu’à Biarritz. Nous serons passés, pour citer les grosses villes, par Bilbao, Santander, Saint-Sébastien, avant de retraverser la frontière à Biarritz et de rentrer chez nous.

Espagne.png

Notre parcours sur 15 jours

Un beau voyage, facile à organiser, peu cher et qui pourtant nous a étonné par la diversité des paysages et des ambiances ! Entre le désert digne d’un western américain des Bardenas Reales et les côtes vertes et pluvieuses de la Gallice, nous avons eu l’impression de changer d’univers à chaque virage ! Les articles de chacun de ces lieux arrivent au fur et à mesure 😉

DSC06570

Saragosse, petite ville typique d’Espagne

DSC06759

Le désert des Bardenas Reales

DSC06867

Les côtes galliciennes

◊ L’Espagne en pratique

♦ Le dodo

Pour ce voyage, nous n’avons pas eu peur d’être les plus roots possible ! Nous sommes partis en n’ayant absolument rien réservé : ni auberge, ni camping et sans idée précise de où nous allions dormir. Il était question pour nous à la fois d’être libre, dans l’ambiance road-trip la plus complète en nous permettant de nous arrêter où bon nous semble et de se laisser surprendre mais aussi de nous « tester » : sommes-nous prêts à gérer l’imprévu, à partir sans trop savoir de quoi vont être faite nos journées ? La réponse est oui ! Et cela n’a pas du tout été compliqué 🙂

DSC06801

Nous avions surtout la chance d’avoir une voiture plutôt grande (où il est possible de dormir les fauteuils repliés sans obligé d’être tordus) qui nous a servi d’hôtel 4 étoiles pendant ces deux semaines ! Cela a été une des plus belles expériences de road-trip pour nous grâce au bonheur simple de se réveiller face à la mer, au milieu d’une forêt ou dans tout autre endroit fort sympathique, de sortir le réchaud et se préparer un chocolat… L’idée d’avoir un van un peu plus confort quand nous « serons plus grands » (j’aime encore utiliser cette expression ;)) ne nous a pas quitté depuis ce voyage !

DSC06914

Quelques conseils à la volée (avant un article dédié à la question) :

  • Il vaut mieux trouver un spot avant le coucher du soleil, chercher de nuit est beaucoup plus compliqué !

  • Même si cela est moins glamour, pas mal d’aire d’autoroute permettent de passer la nuit tranquillement (sans craindre d’être au bord d’une route) et disposent de douche (pour routiers, ou tout autre aventuriers!)

  • Il vaut mieux choisir des coins un peu cachés ou isolés pour plusieurs raisons de la plus sympathiques à la moins sympathiques : ne pas être réveillés le matin par les passants qui se rendent au marché (par exemple), ne pas déranger les autochtones (ce n’est pas agréable pour tout le monde de découvrir des gens dormant dans leur voiture), ne pas risquer de rencontrer la police (même si cela n’est pas toujours interdit, on ne sait jamais)

  • Garder le siège conducteur libre au cas où il soit nécessaire de partir rapidement sans avoir à re-déménager toute la voiture

  • Diner sur la plage au coucher du soleil et profiter du petit bar d’en face pour prendre un café le matin avant de repartir !

Nous nous sommes arrêtés seulement 3 nuits sur 15 jours dans un hôtel à Tudela et 2 auberges de jeunesse à Santander et Bilbao (s’agissant de grosses villes dans lesquelles nous voulions passer la soirée sans avoir à reprendre la voiture, cela était plus simple). Nous avons failli tester un camping, avons installé la tente, etc avant de nous raviser : entre l’idée de dormir entre 2 gros camping-car sur un petit terrain caillouteux et celle de dormir dans la forêt tout seul, nous n’avons pas hésiter longtemps… Voici les noms des hôtels :

  • Tudela : Sercotel Hotel Tudela Bardenas – environ 50€ la chambre privée pour 2. Cet hôtel se situe juste à côté du désert des Bardenas Realas, très pratique ! Les chambres sont très biens à un prix assez cependant élevés dans notre échelle personnel des prix.

 

  • Santander : Santander Central Hostel – environ 20€ le lit en dortoir. Auberge de jeunesse toute simple située près du centre. Assez sympa avec son salon décoré par des planches de surf:)

 

  • Bilbao : Botxo Gallery – Youth Hostel Bilbao Gallery Two – environ 10€ le lit en dortoir. Il s’agit certainement de l’auberge de jeunesse la moins chère d’Espagne ! De grands dortoirs d’une trentaine de lit (3 les uns au-dessus des autres), séparés par des cloisons qui ne vont pas jusqu’au plafonds côté salle de bain… Je dois avouer, que c’était surement la nuit la plus roots que l’on ai faite ! Mais l’ambiance y est très sympa (beaucoup de gens ouverts à la discussions) et nous y avons passés un très bon moment ! Autre avantage non négligeable : elle se trouve juste en face du Guggenheim, de l’autre côté de la rivière 🙂

DSC06807

Les rues de Tudela, aux portes du désert des Bardenas Reales

Nous n’y avons pas pensé sur le moment, mais nous nous sommes dit qu’il était peut-être possible de marchander la possibilité d’avoir accès aux douches des auberges de jeunesse (pour 5€ ?) sans y dormir afin de profiter du confort d’une bonne douche et du confort de dormir tranquillement dans sa voiture. Si vous l’avez déjà tenté, n’hésitez pas à m’en faire part par commentaire, ça m’intéresse !

♦ Se déplacer :

Tous nos déplacements entre les villes en voiture se sont parfaitement bien passés, les routes étant en très bon état. Toutes les villes que nous avons visités pouvant se faire à pied, nous n’avons jamais pris de transport en commun et nous sommes simplement promenés dans les rues !

Attention tout de même si vous visitez le désert des Bardenas Reales : les routes qui le traverse sont des sentiers de cailloux qui peuvent potentiellement ricocher sur la voiture (et la salir aussi).

DSC06689

Au milieu du désert

♦ Le miam :

Pour rester dans l’ambiance road-trip pas cher, nous avons essentiellement fait des piques-niques, mais attention, en profitant tout de même des spécialités de l’Espagne ! Jambon fumé, fromage, pain frais et fruits en dessert, un vrai bonheur ! Pas d’adresses de restaurants donc, juste l’invitation à déguster tout ça sur la plage au coucher du soleil 🙂

DSC06705

Restaurant 4 étoiles au milieu du désert !

♦ Les Visites :

Un « détail » qui peut sembler évident mais dont nous n’avions pas du tout connaissance : en Espagne, il ne se passe pas grand-chose entre 14h et 16h ! En raison de la chaleur (et d’un art de vivre différent?) les Espagnols ne sortent pas en début d’après-midi mais mangent, font la sieste… en revanche, on les vois réapparaitre le soir et les nuits s’étirent, s’étirent… jusqu’au matin !

DSC06563

♦ L’espagnol :

Clément et mois ne parlant pas un mot d’espagnol (on y remédie depuis, on a débuté des cours en ligne !), nous nous sommes toujours débrouillés avec l’anglais et n’avons rencontré aucune difficulté (tout le monde le parlait à peu près, ou nous arrivions à peu près à nous faire comprendre en baraguinant un mélange de français et d’espagnol).

Le détail étape par étape arrive !

Bon voyage !

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur ma page Facebook !

8 comments on “Espagne du nord – début du road-trip !

  1. Ca devait être un voyage enrichissant en tout points ! Je ne sais pas si j’aurai le courage de dormir 2 semaines dans une voiture parce que j’ai régulièrement des problèmes de dos haha, mais par contre on pense souvent à un voyage dans un van, ça fait envie !

    J'aime

  2. wahou ça avait l’air génial! Merci de partager ce super voyage avec nous 😀

    J'aime

  3. Merci pour l’article, nous partons avec ma copine une semaine en van de Biarritz à St Jacques et cela m’a donné des idées !

    J'aime

  4. Nous devions faire cette année le nord de l’Espagne mais nous avons changé de destinations, peut-être plus tard, très bel article, bravo

    J'aime

  5. Ping : Espagne du nord – Désert des Bardenas Reales – Les voyages de Marie

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :