Chili – Des fruits de mer à Puerto Montt

A seulement 20 petites minutes de Puerto Varas, notre dernier arrêt au Chili, nous changeons complètement de décor. Finis les hauts volcans tout blanc et bleu (oui vu à l’horizon, on dirait qu’ils sont bleus !) et les lacs au bleu encore plus profond et bienvenue… à la mer et aux crustacés (pour de vrai) ! Nous voici à Puerto Montt, à ce point au sud du morceau du Chili le plus large, à quelques kilomètres de l’île de Chiloé juste derrière un petit bras de mer, aux portes de la Patagonie ! L’air sent bon le large, les marchés regorgent de poissons et fruits de mer qui débordent des étalages, des petits bateaux de pêches colorés tangent au gré des petites vagues qui fouettent les pontons du port. Quel changement !

Nous sommes partis le 15 septembre 2018 pour un voyage d’un an et demi en Amérique du Sud, Océanie et Asie du Sud Est ! Voici notre récit au Chili. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Nous posons nos affaires au camping El Ciervo à une quinzaine de minute du centre de Puerto Montt et nous partons découvrir les environs. Nous ne sommes pas vraiment censés rester là très longtemps, cette ville n’est qu’un passage obligé pour nous pour la route vers le sud, mais un petit contre-temps (une histoire de location de voiture pour découvrir l’île de Chiloé ensuite qui n’a pas fonctionné et nous a retardé de 2 jours) nous feras y rester finalement 3 jours, ce qui fut au final plutôt appréciable ! Voici en quelques photos un petit aperçu de cette ville !

Posés au camping après une petite lessive ! Un de nos meilleurs campings 😉

En sortant du camping… pas mal !

◊ Marché aux poissons Angelmo et fruits de mer de camping

Sans trop savoir pourquoi, même à 10h du matin quand son petit-déjeuner n’est pas encore tout à fait loin, en débarquant à Puerto Montt, on se sent bizarrement et tout de suite attiré par son port et son marché aux fruits de mer, le marché d’Angelmo situé à l’extrémité ouest de la ville ! Nous n’avons pas vraiment trouvé d’infos au sujet de ce marché qui semble pourtant assez ancien et réputé, du coup, pas vraiment de minute culture cette fois-ci !

D’un côté, un bâtiment tout en bois, rouge à 2 étages et constitué de restaurants où sont proposés du curranto (une spécialité du coin qui est un plat de fruits de mer comme des moules, des coques, avec de la saucisse tout en même temps !), de la paella (mais qui est un ragoût de poisson sans riz !), du poisson frit, etc. Des serveurs en tablier blanc se dépêchent d’apporter des plats tandis que les cuistots découpent du poisson ou cuisent des moules dans leur cuisine donnant directement sur la rue. Des mouettes tournent en rond au dessus des toits en bois en attendant leur tour, leurs cris s’ajoutant à celui des petites vagues qui viennent lécher les poutres en bois du ponton donnant sur ce bout de port et aux assiettes pleines à craquer qui s’entrechoquent.

On s’est offert une petite paella (ragoût de fruit de mer) !

De l’autre côté, c’est un grand marché couvert vendant presque exclusivement du poisson, des fruits de mer ou tous les ingrédients nécessaires pour les cuisiner. Une petite partie ouverte sur le port propose des plats rapides à base de poisson à déguster directement en regardant passer les petits bateaux de pêcheurs : du ceviche dans des barquettes en plastiques, des brochettes de moules séchées s’installent à côté de paniers remplis de ces grosses moules noires ou bleues de 8 cm.

Des moules séchées en brochettes !

Bon, il faut bien avouer que la première fois que nous sommes tombés là-dessus, nous avons tout de suite pensé que les prix allaient sûrement être exorbitants. Il faut dire qu’il s’agit d’un endroit très touristique ! Eh bien pas du tout ! Plein d’espoir, nous nous sommes renseignés pour les prix des coques et un petit homme moustachu avec une chemise à carreaux nous a répondu tout simplement : 1000 pesos le kilos, soit environ 1,5 € le kilo ! (3 fois rien quand on sait qu’en France les coques peuvent être à plus de 20€ le kilo) ! Il ne nous en a pas fallut plus, 2 soirs de suite nous nous sommes offert quelques kilos de coques que nous avons cuisiné au réchaud avec un peu de vin blanc. L’expérience camping à son maximum, quoi. Si on m’avait dit qu’on pouvait se régaler autant avec un réchaud, je ne l’aurais pas cru !

Autre petite curiosité du port : il s’agit de ses lions de mer ! Et dire que nous pensions n’en voir que dans des coins plutôt sauvages, natures, eh bien non ! Les lions de mer de Puerto Montt se trouvent au niveau du port, sur la petite plage attenante. Et lorsqu’on les voit en pleine action, on comprends bien pourquoi : regroupés autour des petits bateaux de pêches accostés au pied du port, ils attendant, certains sans bouger, la gueule grande ouverte que les pécheurs et les poissonniers leurs jettent les restes du marché (c’est une déchetterie très efficace). C’est assez fou de voir ces énormes animaux qui peuvent tout de même être dangereux faire les fanfarons à quelques mètres des enfants ravis qui les regardent et jettent des galets dans l’eau pour leur faire croire à de la nourriture !

Au milieu se trouve le mâle dominant, énorme tas de graisse tout couturé des cicatrices de ses combats qui lui ont obtenu le droit d’être immobile comme un caillou et d’attendre que la nourriture lui tombe tout cuit dans bec, pendant que son harem joue autour de lui, la belle vie !

◊ Les maisons en bois

A Puerto Montt, nous avons également pu profiter un peu plus des premières maisons de bois aperçues à Puerto Varas et qui seront un symbole de la suite de notre voyage dans cette partie du Chili !

De drôles d’oiseaux au camping ! Un ibis à face noire

Nous ne vous en disons pas plus, Clément compte écrire un article des 700 Merveilles du Monde sur la question, mais elles ont beaucoup participé au décor très agréable de Puerto Montt avec leurs façades colorées et leurs petites fenêtres à carreaux nous rappelant beaucoup les maisons de pêcheurs que nous avons pu voir à Porto, par exemple !

Les petites boutiques de souvenirs du port

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur notre page Facebook !

Bonne route !

Une réponse sur “Chili – Des fruits de mer à Puerto Montt”

  1. Oh des lions de mer! Quelle chance d’en avoir vus en vrai, je suis jalouse!! Merci de partager tout ça avec nous, ça me donne envie de partir en vacances manger de délicieux fruits de mer et profiter de la nature ! plein de bisous!

    J'aime

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s