Nouvelle-Zélande – Mont Sunday

Prochaine étape de notre aventure sur l’île du sud, le Mont Sunday ! Situé au beau milieu de l’île, ce petit mont de 611 m de haut ne fait peut-être pas parti de la liste des 10 incontournables de la Nouvelle-Zélande que n’importe quel guide sortirait, mais pour nous, il l’était ! En effet, il s’agit de l’un des nombreux sites de tournage des films du Seigneur des Anneaux et nous comptions bien profiter de notre séjour en Nouvelle-Zélande pour en voir un certain nombre !

Nous sommes partis le 15 septembre 2018 pour un voyage d’un an et demi en Amérique du Sud, Océanie et Asie du Sud Est ! Voici notre récit en Nouvelle-Zélande. Pour lire le début des aventures, c’est ici.

Mais outre son intérêt pour les fans de la saga, même si vous n’avez jamais vu ces films et qu’ils ne vous intéressent pas du tout, le Mont Sunday fait parti d’un des plus beaux endroits que nous ayons vus en Nouvelle-Zélande (et nous nous sommes rendus compte que, bizarrement, sites de tournage et lieux magnifiques étaient très souvent liés ;)).

Réveil sur un free camp – petite aire de pique-nique sur la route 72

Je ne vais pas vous donner force détail sur cet endroit dans cet article car Clément compte faire un article spécial sur la question et détaillant tous les endroits liés aux films (avec leurs coordonnées géographiques) que nous avons vus. Toutefois, je peux vous raconter l’épisode de notre venue dans cet endroit !

◊ En route pour le Mont Sunday !

Pour accéder au Mont Sunday, nous empruntons notre première « gravel road », ces routes en graviers qui quadrillent une bonne partie du pays en dehors des liaisons les plus importantes, quelques kilomètres au nord de la petite ville de Geraldine (oui, oui, Geraldine !). Notre van vibre de partout et soulève un nuage de poussière trois fois plus gros que lui, mais il se porte bien et nous nous retrouvons au beau milieu de nulle part.

Ce temps brumeux et couvert donne une impression de dingue à l’endroit : à la fois mystérieux et puissant !

C’est une impression assez dingue : en quelques kilomètres, depuis une route goudronnée, nous voilà perdus, entourés de collines brunes et de petits lacs dans lesquelles elles se reflètent et plus rien d’autre. Ce serait presque un paysage lunaire si la lune était recouverte de gazon !

Nous mettons presque 1h à réaliser les quelques 30 kilomètres qui nous amènent jusqu’au lac Clearwater et nous avons l’impression que la civilisation, Christchurch et ses habitants sont définitivement bien loin !

Nous vous réservons les photos du lac Clearwater plus bas dans l’article… avec du soleil 😉

Nous poursuivons jusqu’au Mont Sunday… toutefois, le temps se gâte fortement ! Et avant même que nous ayons le temps d’arriver, alors qu’il est à peine 11h du matin, de gros nuages noirs couvrent complètement le ciel et une pluie fine mais persistante se met à tomber. Bon, c’est un peu raté pour profiter du décor…

Entrée du sentier menant au Mont Sunday et du champ privé dans lequel il se trouve

Nous arrivons devant le fameux Mont Sunday, ou bien Edoras en langage Seigneur des Anneaux, mais nous n’apercevons pas grand-chose de plus que la petite colline (où était installé le château de Théoden) et rien du décor de montagne qui est sensé se trouver derrière et qui est présentement complètement dans la brume. Un petit sentier permet de monter jusqu’au sommet du Mont Sunday, mais là tout de suite, il pleut, tout est recouvert de boue et ça ne donne pas très envie !

Du coup, nous décidons de tenter la chance : nous allons camper là et attendre le lendemain en espérant qu’il fera meilleur. Nous n’aurions de toute façon pas fait grand-chose d’une journée de pluie et puis quelque part, cela nous arrange bien : nous avons désormais le temps de pouvoir regarder de nouveau les films du Seigneur des Anneaux pour être prêts d’ici le lendemain ! Pour le coup, on peut dire que, par rapport à l’Amérique du Sud, c’est bien chouette d’avoir une petite maison dans laquelle s’abriter dans des moments comme ceux-là !

◊ Journée de pluie au Mont Sunday

Non loin du sentier menant au Mont Sunday se trouve une petite auberge, le Mt Potts Lodge proposant un camping payant pour campervan comme le nôtre. Toutefois, rien ne nous interdit de camper directement sur le petit parking devant le sentier, en pleine nature, et nous ne cherchons pas plus loin !

C’est ici que nous passerons la nuit !

Nous passons donc la journée bien au chaud dans notre petit chez nous à cuisiner de la soupe (aaah le bonheur d’avoir une vraie gazinière et de pouvoir cuisiner des vrais trucs !), regarder des films et bouquiner tout en compatissant avec les quelques mini-bus touristiques qui passent, laissent échapper un flot de touristes en kway, qui se couvrent les chaussures de boue, prennent 3 photos et repartent, peut-être un peu déçus…

A la soupe !

La nuit vient et aucun autre van ne s’installe à côté de nous, nous sommes seuls au milieu de nulle part, on ne distingue rien à plus de 10 cm et nous n’entendons plus que le murmure du vent qui frôle les montagnes et agite les arbres. La nuit s’annonce douce et nous avons l’impression de vivre la vraie aventure ! Nous nous couchons tôt, le réveil en place pour pouvoir profiter du lever de soleil le lendemain matin.

◊ Le mont Sunday… enfin !

Nous sommes debout aux premières lueurs de l’aube et nous pointons le nez hors de notre van sous un magnifique ciel bleu, complètement lavé par la pluie dont les gouttes d’eau scintillent encore sur l’herbe et les graviers du sentier. Nous avons l’impression d’être récompensés de notre patience et cela dépasse complètement nos espérances !

Les lumières de l’aube pour nous tout seul

Nous découvrons alors que le Mont Sunday se trouve au milieu d’une grande vallée toute plate entourée… par une très longue et haute chaîne de montagnes aux sommets recouverts de neige ! Nous ne l’avions absolument pas vu la veille, tant tout était bouché par la brume et nous avons l’impression que des petits ouvriers sont venus modifier complètement le décor pendant la nuit. C’est absolument magique !

Oui, il s’agit de notre fameux manteau d’hiver déniché dans une boutique de seconde-main ! On ne peut pas être plus efficace 😉

Cela semble presque irréel de se retrouver là, entourés par ces montagnes de conte de fée. Toutes les images du film du Seigneur des Anneaux nous reviennent en tête et il devient très facile de s’imaginer les décors : le château de Meduseld sur le Mont Sunday, l’arrivée d’Aragorn, Legolas, Gimli et Gandalf à cheval, la vue sur ces mêmes montagnes à partir de la terrasse du château d’or…

Le Mont Sunday est la petite butte au premier plan !

Nous nous élançons sur le sentier en direction du Mont Sunday, avec cette sensation indescriptible d’être les premiers, d’être seuls en pleine nature, et de pouvoir en profiter à son réveil, à son état le plus sauvage.

L’ascension est courte et facile (c’est une petite colline) et au fur et à mesure que nous montons par ce qui est, dans notre imaginaire, l’entrée principale du château, nous nous voyons de plus en plus y être, entourés de ces vieilles pierres qui auraient vues maintes guerres et maintes victoires. Dans la réalité, le sommet est plutôt dominé par des vaches à l’air revêche !

Dans là-haut, nous découvrons toute l’étendue de cette vallée moutonneuse et  herbeuse, bien protégée derrière les montagnes qui forment un véritable mur. Derrière nous, tout au fond, une autre petite vallée s’ouvre entre deux montagnes bleutées – il s’agit d’un autre endroit de tournage : le gouffre de Helm !

Le gouffre de Helm

Le soleil se lève, remplissant finalement cette vallée bien protégée d’une chaude lumière, finissant par nous rattraper au sommet du Mont Sunday.

Au sommet du Mont Sunday

Il n’y a pas « grand-chose » de plus à voir, mais la vue est tellement belle que nous passons plusieurs heures à nous promener un peu partout, trempant nos pieds dans les herbes humides des petits marécages cachés entre deux buissons, évitant les vaches et ne sachant où regarder entre la vallée scintillante au soleil et les montagnes, promesses d’aventure. Nous décidant enfin à partir alors que le soleil est déjà haut dans le ciel, nous croisons finalement d’autres visiteurs, qui ont l’air tout aussi émerveillés que nous.

Nous reprenons finalement notre van, faisant la route à l’envers, repassant devant le lac Clearwater avec la sensation que nous avons déjà passé une bien belle journée alors qu’il n’est même pas 11h.

◊ Le Lac Clearwater

Nous vous en parlons ici un peu plus en détail car il faut dire qu’au soleil,  c’est tout autre chose ! La lumière rasante de l’automne (qui donne l’impression qu’ici, le soleil se couche toute la journée !), illumine d’or deux gros saules plantés au bord de ce grand lac tout calme. Il se trouve juste en face d’un microscopique village… qui semble complètement vide ! En fait, il s’agit surtout d’une sorte de « village-vacance » et nous ne sommes pas bien sûr que des gens vivent ici à l’année.

Est-ce que ce n’est pas un endroit parfait pour le pique-nique ?

Nous passerons le reste de la journée à rouler vers notre prochaine étape, nous arrêtant pour faire quelques courses chez un petit producteur de fruits et légumes et nous dormirons près du lac Opuha, un endroit incroyable tranquille et beau ! Cette nuit-là, nous profitons d’un ciel étoilée incroyable…

On trouve beaucoup ce genre de petites « boutiques » improvisées proposant des produits frais et locaux !

Si vous voulez être au courant des dernières news/voyages/bêtises, n’hésitez pas à vous inscrire sur notre page Facebook !

Bonne route !

 

2 réponses sur “Nouvelle-Zélande – Mont Sunday”

Tu me racontes un truc ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s